Vous trouverez en Europe plusieurs endroits pour faire la fête. Le continent offre en effet de nombreuses possibilités aux fêtards sur l’ensemble du continent. Mais il est parfois difficile de s’y retrouver dans cette offre pléthorique. Surtout si vous comptez partir en vacances quelque-part et que vous êtes plutôt un oiseau de nuit, vous préférez ne pas être déçu quand à la destination. Qui sait ? Notre guide des 10 villes où faire la fête en Europe vous aidera peut-être dans le choix de vos prochaines vacances !

Saint-Tropez, France

Saint Tropez - Faire la fête

Saint-Tropez . Crédit : Flickr – Frédérique Voisin-Demery

Tout a commencé dans les années 50, le village de pêcheurs de Saint-Tropez n’était alors qu’une petite station balnéaire. Puis tout le show-business parisien a décidé de passer ses vacances là-bas. Le joli village typique de la côte méditerranéenne devient alors le lieu de villégiature de la jet-set mondiale, perdant un peu de sa tranquillité mais gagnant en réputation. Ainsi, vous n’aurez pas à chercher longtemps d’endroits pour faire la fête entre juillet et aout à Saint-Tropez.

  • Côté Dress Code : Ce n’est pas un cliché mais plutôt une philosophie, l’idée c’est de savoir se montrer à Saint-Tropez. Si vous avez des vêtements sexy, c’est le moment de les enfiler!
  • 3 endroits où sortir: Il est assez commun à Saint-Tropez de prendre l’apéritif dans un bar où jouent des DJs avant d’aller en club. On vous conseille par exemple d’aller faire un tour au BLEU. Côté clubbing ensuite, voici une adresse à ne pas manquer: l’Esquinade club. L’endroit est ouvert toute l’année, contrairement à beaucoup d’autres clubs, ouverts seulement durant la saison estivale. Plus select mais très sympa, Les caves du Roy. Mais qui ne tente rien, n’a rien, n’est-ce pas?
  • Coût moyen de l’entrée en club: La plupart des clubs ne vous feront pas payer l’entrée mais, une fois à l’intérieur, il vous faudra payer pour obtenir une table (plus celle-ci est proche de la scène, plus elle sera chère) et les consos ne sont pas données non-plus !
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ? Rendez-vous à l’un des points de ventes de La Tarte Tropezienne, achetez la spécialité de même nom et installez-vous en terrasse. Ces brioches à la crème sont typiques de la commune. La légende veut que Brigitte Bardot en ai goûté pendant un tournage et leur ai donné leur nom.

Manchester, Royaume-Uni

Manchester - Faire la fête

Manchester. Crédit: Flickr – davemc

Manchester a toujours été associée à la musique et donc à la fête, beaucoup des artistes les plus connus du pays sont en effets des Mancuniens. Cela, ajouté à un milieu de la nuit trépidant, fait de Manchester l’un des meilleurs endroits pour la fête de toutes les îles britanniques. Bien que le temps de la Haçienda, club pionnier dans l’Acid House et les Raves des années 90, soit révolu, Manchester n’est pas pour autant amnésique. Cette longue et riche histoire de soirées toutes plus folles les unes que les autres reste dans l’esprit de chacun et inspire les soirées d’aujourd’hui.

  • Côté Dress Code : Venez comme vous êtes !  Les meilleurs évènements de la ville ne s’attarderont pas sur votre look. Si vraiment vous voulez paraître comme un habitué, un bonnet et un sweat à capuche suffiront (à ne pas faire dans un club mainstream bien évidemment…).
  • 3 endroits où sortir : On vous conseille deux clubs dans le fameux Northern Quarter de Manchester : le Band on the Wall et le Mint Lounge. Sinon, il y a toujours l’Antwerp Mansion, une ancienne maison bourgeoise datant de la révolution industrielle et réaménagée depuis (vous vous en serez douté) en club.  Chacun de ces trois clubs proposent de la musique en live ainsi que des DJs.
  • Coût moyen d’entrée en club : Comptez entre 5 et 10 £ pour entrer en club à Manchester.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ?  Le Koffee Pot semble être le meilleur pour découvrir les vertus anti-gueule de bois du breakfast à l’anglaise.

 

Rotterdam, Pays-Bas

Rotterdam - Faire la fête

Rotterdam. Crédit: Flickr – Luke Price

Rotterdam ne paye pas de mine au premier abord, avec ses allures de grand port industriel. Mais ne vous y trompez-pas. Rotterdam est probablement l’une des villes d’Europe où la scène Underground est la plus active. Et cela en fait par conséquence une destination de premier choix pour tous ceux qui aiment sortir. Des gros clubs aux petits troquets du coin, en passant par des soirées plus “sauvages”, vous trouverez le lieu à la mesure de vos envies.

  • Côté Dress-Code : Les Néerlandais ne sont pas difficiles. Venez casual, un t-shirt, une paire de jeans et des baskets suffiront. Et pourquoi pas une chemise si l’envie vous en prend.
  • 3 endroits où sortir : Le Maassilo est un must-see de Rotterdam. Cet ancien silo à grains reconverti en club accueille de nombreux évènements et tout le spectre de la musique électronique peut s’y faire entendre: Techno, House, Drum n Bass, Dupstep, … Le Club Vie, bien qu’un peu plus à la mode, vous offrira un intérieur soigné et régalera tant les fans de House que de Hip-Hop R&B.  Enfin, le Toffler, club underground régalera les amateurs de techno tous les weeks-ends jusqu’à 6h du matin.
  • Coût moyen d’entrée en club :  vous débourserez entre 10 et 15 euros selon les clubs.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ? L’Onbijtbarvous accueillera chaleureusement avec ses œufs au bacon, ses pancakes et ses sandwiches. Et puis, pour ne pas vous faire oublier l’ambiance de la veille, un DJ régalera également vos oreilles pendant que les plus téméraires d’entre-vous pourront commander des bloody marys au bar (selon certains, c’est même le meilleur remède contre la gueule de bois).

Francfort, Allemagne

Francfort - Faire la fête

Francfort. Crédit: Shutterstock

Bien que Francfort soit une ville de taille relativement moyenne, la ville traîne une réputation de ville où l’on ne s’ennuie pas la nuit tombée. La ville offre en effet une variété impressionnante de clubs et de bars aux ambiances parfois diamétralement opposées. Les clubbers du monde entier viennent à Francfort pour y trouver leur bonheur.

  • Côté Dress-Code : Tout dépend de l’endroit où vous souhaitez vous rendre. Dans les clubs “chics” on vous conseille d’éviter les sneakers. Mais la plupart des autres lieux de la vie nocturne francfortoise vous laisseront quand même rentrer.
  • 3 endroits où sortir : Francfort est internationalement reconnue pour sa scène Tech House. Deux clubs emblématiques pour les aficionados du genre: le Robert Johnson et le U60311. Pour ceux qui préfèrent un clubbing plus classique, le Sansibar ou le Club 101 sont des lieux parfaits pour passer une très bonne soirée.
  • Coût moyen d’entrée en club :  Entre 8 et 15 euros selon le club.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ? Beaucoup d’endroits proposent des petits-déjeuners pour vous remettre de vos efforts. Vous en trouverez Sur Schweiser Strasse dans le quartier de Sachsenhausen et sur Textorstrasse dans le quartier de Bornheim

Liège, Belgique

Liège - Faire la fête

Liège, Crédit: Flickr – Matthias Ripp

Liège est connue en Belgique pour être un lieu de fête de premier ordre. Le quartier nommé Le Carré, en centre-ville , est l’endroit où l’on trouve la plus grande concentration de bars de toute la ville. C’est donc un endroit très prisé des étudiants liégeois. Et puis, être en Belgique, c’est aussi l’occasion de goûter aux meilleures bières du monde.

  • Côté Dress-Code : Hipster
  • 3 endroits où sortir :  À Liège vous ne pouvez pas rater Le Cadran, club de 2800m2 en plein centre-ville. Le lieu propose trois dance-floor à l’ambiance unique. Situé en sous-sol dans un ancien tunnel, le club n’a pourtant d’underground que l’emplacement car si les lines-ups sont de premier ordre, la musique est un peu mainstream. Vous pourrez donc préférer aller à L’Escalier pour des concerts et des soirées techno, ou encore au TANZ, véritable institution pour les puristes de la techno toujours.
  • Coût moyen d’entrée en club : le prix d’entrée varie en général entre 10 et 15 euros.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ?  Allez au Quebec Café, ils servent des petits-déjeuners complets jusqu’à 14 heures.

 

Bologne, Italie

Bologne - Faire la fête

Bologne. Crédit: Flickr – Roberto Taddeo

Bologne n’est certes pas la plus grande ville d’Italie mais définitivement le meilleur endroit de la Botte pour faire la fête. Sa célèbre université accueille 75000 étudiants dont beaucoup d’erasmus qui en ont fait leur ville favorite. Toute cette jeunesse concentrée en un seul et même endroit, cela donne généralement une vie nocturne assez folle et de très belles rencontres en perspective. La scène gay de Bologne est aussi la plus active d’Italie.

  • Côté Dress-Code : Bologne est une ville politiquement marquée à gauche, et il n’est pas vraiment dans la culture de ce courant d’idées de trop s’attacher à la manière de s’habiller. D’une certaine manière, les Dress-Codes n’ont pas vraiment la côte et vous pouvez venir comme vous êtes.
  • 3 endroits où sortir : Le “Link” est le meilleur club de Bologne si vous êtes là pour écouter de  la Techno ou de la House. Pour les plus alternatifs, on vous conseille de vous rendre au Teatro Polivalente Occupato, centre culturel qui propose diverses activités, tant des concerts que des expositions. Enfin, si vous préférez bien manger, bien boire et écouter du jazz, rendez-vous à la Cantina Bentivoglio pour y réserver une table.
  • Coût moyen de l’entrée en club : Comme souvent, tout dépend de là où vous souhaitez vous rendre et du line-up de la soirée: Mais vous devriez dépenser en moyenne entre 10 et 20 euros avec un verre offert. Les soirées étudiantes fonctionnent autour du principe de l’Open Bar: payez l’entrée et buvez autant que vous voulez (ou pouvez…).
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ? Vous trouverez beaucoup de food trucks en sortant des clubs où vous pourrez vous restaurer en commandant un sandwich ou une Piada.  La deuxième option est de prendre un petit déjeuner italien typique au Fram Cafè, au 22 de la Via Rialto.

Saragosse, Espagne

Saragosse - Faire la fête

Saragosse. Crédit: Wikimedia Commons

Saragosse est probablement la ville d’Espagne ou chacun pourra y trouver son compte du point de vue de la fête. Il y en a pour tous les genres et pour tous les goûts ! De la musique mainstream au rock en passant par la soul ou encore les scènes alternatives et électroniques. On dit qu’à Sragaosse, il est possible de sortir du lundi au dimanche…

  • Côté Dress Code : Vous êtes en Espagne, pas besoin de se prendre la tête de ce côté-là.
  • 3 endroits où sortir : Le Candy Warhol est le  club le plus réputé de la ville et accueille en effet les Djs les plus connus depuis plus de 10 ans maintenant. Pour les amateurs de concerts, on conseille La Lata Bombillas. Enfin, les plus éclectiques iront au Mlle end, une grande boite de nuit qui propose différentes ambiances et DJs selon les salles dans lesquelles vous vous aventurez.
  • Côut moyen d’entrée en club : Vous n’aurez jamais à dépenser plus de 12 euros pour entrer en club.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ? Si vous voulez le meilleur petit déjeuner pour vous remettre d’aplomb et (pourquoi pas) sortir de nouveau le soir-même, on vous conseille d’aller vous restaurer à La Rueda.

Mykonos, Grèce

Mykonos - Faire la fête

Mykonos. Crédits: Shutterstock

Mykonos est célèbre à travers le monde, non pas seulement pour ses incroyables plages mais aussi pour ses nuits débridées et ses soirées extravagantes. A tel point que beaucoup de gens croient reconnaître en Mykonos un nouvel Ibiza. Mais comme sa supposée grande sœur des Baléares, Mykonos n’est pas active seulement la nuit. De nombreuses fêtes sont aussi organisées de jour, la plupart d’entre elles directement sur la plage. De mai à septembre, 33 bars, 19 clubs et 9 clubs de plages sauront étancher votre soif de soirées.

  • Côté Dress Code: On vous l’a dit, beaucoup d’activités se déroulent sur la plage. Et la plupart des établissement ont des piscines. Donc maillots et serviettes sont fortement recommandés.
  • 3 endroits où faire la fête: Les soirées les plus réputées se déroulent sur les plages Psarou, Paradise (avec le Tropicana Bar, le Sunrise Bar et le Paradise Club) et Super Paradise, où vous verrez la foule de participants se mélanger tout un allant d’un bar à un autre.
  • Côut moyen de l’entrée en club: Comptez une fourchette large, entre 15 et 50 €, selon l’évènement organisé et les Djs programmés.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ?  La plage Agrari est le spot idéal pour les lendemains de soirées difficiles, loin de l’agitation de la ville mais avec des restaurants qui servent des plats à des prix plus qu’abordables.

Ischgl, Autriche

Ischgl - Faire la fête

Ischgl. Crédit: Flickr – ristok

Ischgl est une station de sports d’hiver située dans les alpes autrichiennes.  La station est aussi connue comme la Mecque européennes des soirées dites “après-ski”. Ainsi, les meilleures soirées ont lieu pendant la saison hivernale, avec des artistes célèbres qui vous attendent en bas des pistes!

  • Côté Dress-Code : N’oubliez pas, c’est l’hiver et vous êtes en plein milieu des Alpes. Sans rire, de nombreux évènement sont organisés en extérieur, on ne voudrait donc pas vous voir attraper un rhume le premier jour! Bon, bien sûr, d’autres soirées se déroulent à l’intérieur, et la politique d’entrée n’est pas des plus strictes, donc venez comme vous êtes !
  • 3 endroits où sortir : Le premier endroit où vous devriez aller est le Madlein Club. Alors oui, il occupe le même bâtiment que l’un des hôtels les plus huppés de la station, mais c’est un peu “the place to be” à Ischgl, du moins si vous aimez croiser des VIPs… On vous conseille aussi d’aller faire un tour à la Champagnerhütte, tout à la fois bar à Champagne et à vin et boite de nuit, le tout dans une ambiance assez cosy et avec des soirées qui se prolongent jusqu’au petit matin. Enfin,  le Posthöndl en centre ville est aussi un bon choix.
  • Coût moyen de l’entrée en club : Tout dépend de l’endroit où vous allez. Beaucoup d’Après-Ski sont gratuits, certaines boites de nuit font payer l’entrée entre 5 et 10 €.
  • Où se remettre de la soirée le lendemain ? Les plus courageux iront sur les pistes le ventre vide, mais ça n’est pas vraiment conseillé. Le meilleur petit déjeuner d’après soirée peut se commander à l’Hôtel Garni Vogt. Pour 15 euros vous aurez un buffet à volonté assez salvateur pour vous remettre de vos performances nocturnes.

Rejoignez notre communauté !

Rejoignez notre groupe (en anglais) qui rassemble des locaux partout en Europe pour partager leurs conseils pratiques, expériences et conseils sur leur ville !

Omio community The Locals

Photo de couverture: Crédits: Flickr – Christian Kadluba