L'Écosse est le pays des braves, le pays des côtes accidentées et des lochs sans fin. Crédit : Shutterstock

Sur les rails à travers les paysages écossais

Prenez le train des Lowlands aux Highlands et découvrez les paysages écossais sous leur meilleur jour.

Published 04/01/2022 by Liz Humphreys

Des lochs à perte de vue, des montagnes escarpées, des collines verdoyantes, des châteaux en ruines, des distilleries de whisky : comment ne pas succomber aux charmes des magnifiques paysages de l’Écosse ? Mieux encore, l’Écosse est très facile à explorer en train. Notre guide des meilleurs itinéraires ferroviaires en Écosse, d’une durée de sept jours, vous emmène à la découverte de paysages majestueux qui vous laisseront une impression durable.

Jour 1 : De Londres à Édimbourg

Commencez votre périple écossais par un voyage en train de cinq heures de Londres à Édimbourg sur le LNER ou l’Avanti West Coast, ou optez pour le Caledonian Sleeper pour voyager de nuit.

Une fois arrivé-e à Édimbourg, vous aurez envie d’explorer son histoire et ses paysages vallonnés. Flânez le long du Royal Mile pavé jusqu’au château d’Édimbourg d’un côté et au palais de Holyroodhouse, ancienne résidence de Marie reine d’Écosse, de l’autre.

Si l’histoire, la science ou le design vous font battre le cœur, le National Museum of Scotland vaut le détour. Pour quelques gouttes de sueur, faites une petite randonnée sur le Siège d’Arthur, situé dans le parc de Holyrood, pour profiter de la plus belle vue de la ville.

l’Écosse

Jour 2 : D’Édimbourg à Glasgow

Au petit matin, prenez le train ScotRail ou Avanti West Coast d’une heure pour vous rendre à Glasgow, la deuxième ville d’Écosse. Passez votre journée à explorer la scène artistique et culturelle dynamique de Glasgow. La Kelvingrove Art Gallery and Museum est un bon point de départ ; parcourez ses 22 galeries d’art avec des objets allant de la faune écossaise à l’Art nouveau du style Glasgow du célèbre architecte écossais Charles Rennie Mackintosh, en passant par de superbes salons de thé.

Ensuite, remontez le temps à la cathédrale de Glasgow, qui date du XIIe siècle, avec ses magnifiques vitraux d’après-guerre. Promenez-vous le long du fleuve Clyde jusqu’au musée interactif Riverside Museum of Transport and Travel, conçu par Zaha Hadid, avant de terminer votre journée par une visite de la distillerie Clydeside, le premier producteur de whisky écossais Single Malt qui a ouvert ses portes à Glasgow il y a un siècle.

l’Écosse

Jour 3 : De Glasgow à Fort William

Aujourd’hui, c’est un jour de transit ! Vous allez partir des Lowlands pour rejoindre les Highlands à bord de ce que certains appellent le train le plus pittoresque du monde : la West Highland Line. Le train ScotRail, d’une durée de près de quatre heures, traverse des paysages époustouflants en se dirigeant vers le nord, le long de la côte ouest de l’Écosse. Vous traverserez d’abord le Loch Lomond, le plus grand lac de Grande-Bretagne, contenant plus de 30 îles et entouré de collines. Le Loch Lomond se trouve dans le parc national des Trossachs, un endroit charmant où s’arrêter pour faire une randonnée ou une promenade en bateau ; prenez un bateau ou louez le vôtre.

Continuez en train jusqu’à Crianlarich, où la ligne se divise en deux sections : une pour Oban et l’autre pour Fort William. Restez sur la ligne de Fort William pour passer par Corrour, la gare la plus haute du Royaume-Uni, avant de vous rendre à Rannoch Moor, une terre étrange faite de tourbières et de rivières qui est l’une des dernières régions sauvages d’Europe. Vous traverserez cette lande en train pendant 37 kilomètres avant de vous diriger vers l’ouest jusqu’aux rives du Loch Leven.

De là, vous bifurquerez vers le nord jusqu’à Fort William, où se trouve l’un des plus beaux paysages du voyage : le pic du Ben Nevis, la plus haute montagne du Royaume-Uni (appelée « Munro » en Écosse, qui désigne toute montagne haute de plus de 900 mètres). La distillerie Ben Nevis, au nord de Fort William, est une halte idéale pour boire un verre.

Jour 4 : De Fort William à Mallaig

Si vous êtes en Écosse entre avril et octobre, vous aurez la chance de découvrir le romantique train à vapeur Jacobite, plus connu sous le nom de train Harry Potter, puisque le Poudlard Express a emprunté une partie de cet itinéraire dans les films de la saga. D’ailleurs, le train West Highland Line de ScotRail emprunte également le même itinéraire. Le Jacobite Steam Train suit la route des îles, avec de superbes vues sur les montagnes, les lochs et les plages.

Votre train traverse d’abord le viaduc de Glenfinnan, avec ses 21 arches, offrant des vues magnifiques sur le Loch Shiel et les collines vert olive. De là, continuez vers l’ouest jusqu’à Arisaig, un village côtier doté de charmantes plages de sable blanc connues sous le nom de Silver Sands of Morar et situées le long du Loch Morar, le lac d’eau douce le plus profond des îles britanniques. Ne manquez pas de contempler au loin les îles aux noms évocateurs : Eigg, Muck et Rùm.

Depuis Arisaig, il faut encore 20 minutes de train pour rejoindre Mallaig, sur la côte nord-ouest de l’Écosse. Après avoir débarqué dans ce port de pêche animé, offrez-vous un savoureux fish and chips en guise de dîner.

l’Écosse

Jour 5 : De Mallaig à Armadale (île de Skye)

Prenez le ferry de 45 minutes de Mallaig à Armadale sur l’île de Skye, une île pittoresque connue pour ses châteaux, ses chutes d’eau et son littoral spectaculaire. Une fois arrivé, prenez un bus pour Portree, la plus grande ville de l’île. De là, vous pourrez prendre des bus pour visiter les sites touristiques de l’île : les paysages déchiquetés du Quiraing ; les vues magnifiques depuis la colline rocheuse et escarpée appelée The Storr ; les cascades bleues et vertes des Fairy Pools ; et l’imposant château de Dunvegan, occupé par la même famille depuis 800 ans.

Vous pouvez passer la nuit à Portree ou prendre le bus pour Kyle of Lochalsh, un village situé sur le Loch Alsh.

Jour 6 : De Kyle of Lochalsh à Inverness / Inverness à Thurso et Wick 

Montez à bord de la Kyle Line, un train ScotRail qui voyage pendant environ deux heures et 40 minutes vers l’est jusqu’à Inverness. Peu après le début de votre périple, vous apercevrez les spectaculaires montagnes escarpées de Torridon. Tout au long du trajet, vous apercevrez de magnifiques lochs et landes. Une fois que vous aurez atteint Inverness, promenez-vous dans sa vieille ville, en vous arrêtant à la cathédrale d’Inverness qui date du XIXe siècle et au château d’Inverness.

Si vous vous sentez l’âme d’un aventurier, prenez la ligne Far North Line jusqu’à l’extrémité nord de l’Écosse, d’Inverness aux villes de Thurso et Wick. Le train ScotRail parcourt 257 kilomètres en quatre heures environ jusqu’à Thurso et en quatre heures et demie jusqu’à Wick ; vous passerez par de vastes étendues de terres et de rivières isolées en chemin. Une fois à Wick, faites un court trajet en bus pour découvrir les paysages intacts de John o’Groats.

l’Écosse

Jour 7 : D’Inverness à Édimbourg ou Londres

Pour retourner à Édimbourg, prenez le train ScotRail qui traverse en trois heures et demie le pittoresque parc national de Cairngorms, le plus grand parc national du Royaume-Uni. Si vous retournez directement à Londres, optez pour le train de nuit Caledonian Sleeper, l’un des itinéraires les plus pittoresques et les plus agréables d’Europe, qui vous dépose à la gare de Londres Euston juste à temps pour un thé matinal.