Amitié

Bienvenue dans la nouvelle édition du magazine The Window Seat. Ce mois-ci, nous nous intéressons à l’amitié et découvrons comment le voyage renforce et développe nos relations.

La Cité des Arts et des Sciences, une des 12 merveilles d'Espagne, symbolise la modernité de Valence. Crédit : Zebbache Djoubair/Unsplash

Valence : votre guide urbain

La ville portuaire espagnole à la dynamique séduisante mêle traditions et merveilles avant-gardistes

Si Valence est souvent négligée au profit de villes espagnoles plus grandes et plus connues comme Madrid et Barcelone, cela a en effet joué en sa faveur d’une certaine manière. Au cours des deux dernières décennies, cette charmante ville portuaire située sur la côte sud-est de l’Espagne est devenue un haut lieu de la culture et du dynamisme espagnols tout en conservant un style authentique et décontracté qui la rend irrésistible. Elle est donc parfaite pour un séjour urbain.

Les rues pavées de la vieille ville, une ville fortifiée à l’époque romaine, donnent un aperçu évocateur du riche passé de la ville, et c’est également là que vous trouverez l’un des meilleurs musées d’art du pays. Émerveillez-vous devant le complexe futuriste de la Cité des arts et des sciences, qui abrite le plus grand aquarium d’Europe ainsi qu’un musée des sciences et un opéra. Venez ensuite flâner dans les ruelles pittoresques de l’ancien quartier des pêcheurs, qui s’adosse à une longue plage dorée. Valence bénéficie d’un ensoleillement de 300 jours par an, avec très peu de pluie et des hivers doux, ce qui en fait la destination idéale tout au long de l’année.

Valence
Plongez dans les panoramas impressionants de la ville de Valence. Crédit : Shutterstock 

Où se régaler les papilles à Valence ?

Déguster une paella est un moment central pour tout voyage à Valence. Ce plat espagnol par excellence est originaire des rizières qui entourent la ville. Vous le trouverez donc sur presque tous les menus, même si les habitants vous diront rapidement qu’une paella authentique ne combine jamais le poulet et les fruits de mer.

Essayez plutôt la paella valenciana, faite avec du lapin, du poulet et des haricots locaux (les escargots sont facultatifs) ou la paella de mariscos, généralement servie avec des crevettes, des moules, des calamars et des palourdes. La tradition veut que la paella soit consommée au bord de la mer et toujours à l’heure du déjeuner, alors rejoignez les habitants dans les restaurants qui bordent la plage de la Malvarrosa pour la dégustation. La Pepica était l’un des plats préférés d’Ernest Hemingway (la légende veut qu’il préparait sa propre sangria dans sa cuisine) et la première paella végétarienne, la paella de verduras, a été inventée ici pour Sofia, la reine d’Espagne.

Une autre spécialité unique à Valence est la horchata, une boisson sucrée et crémeuse à base de tubercules de noix de tigre et généralement accompagnée de fartons, des petits pains en forme de doigts saupoudrés de sucre. Essayez-la à la Horchatería Santa Catalina, une horchatería traditionnelle en faïence située près du marché central. Vous pouvez aussi vous y procurer du chocolat chaud et des churros.

Le marché central mérite une visite toute particulière. Situé dans un bâtiment moderniste en plein essor, orné de vitraux, de carreaux décoratifs et de colonnes en fer, c’est là que les habitants font leurs courses et que l’on peut faire des provisions pour les pique-niques. Il n’y a qu’un seul endroit pour manger à l’intérieur, et si vous arrivez à attraper un tabouret, vous allez vous régaler. Le Central Bar est l’un des quatre restaurants dirigés par le chef étoilé Ricard Camarena (le restaurant Ricard Camarena a deux étoiles Michelin). Il sert des tapas et des sandwiches gastronomiques préparés à partir des ingrédients les plus frais du marché.

Et puis il y a les tapas, bien sûr. Les rues étroites et sinueuses d’El Cabanyal dans l’ancien quartier des pêcheurs à côté du port sont bordées de maisons colorées avec des carreaux Art nouveau d’origine et de bars à tapas à l’ancienne. Casa Montaña est l’un des plus anciens restaurants de la ville mais également l’un des meilleurs, alors assurez-vous de réserver une table à l’avance. Dirigez-vous ensuite vers la plage pour une promenade ou une siesta.

Le quartier bohème de Ruzafa, autrefois habité par la classe ouvrière mais qui s’est rapidement embourgeoisée, est le meilleur endroit pour trouver de la nourriture végétarienne et végétalienne, encore assez rare à Valence. Le menu del dia du sophistiqué Restaurante Copenhagen est d’un excellent rapport qualité-prix et comprend un dessert ou un café et du pain artisanal.

Que faire, que voir à Valence ?

La vieille ville de Valence se découvre mieux à pied. On dit que la cathédrale de Valence est la dernière demeure du Saint Graal, le calice utilisé par le Christ lors de la dernière Cène, et qu’elle est un somptueux mélange de styles gothique, Renaissance et baroque. Il vaut la peine de monter les 207 marches de la tour Miguelete, qui était un minaret à l’époque des Maures, pour profiter d’une vue panoramique de la ville.

Le palais Marqués de dos Aguas est un exemple frappant d’architecture baroque, et si les sculptures en albâtre qui flanquent l’entrée principale attirent certainement le regard, les intérieurs sont tout aussi flamboyants, avec de magnifiques plafonds peints, des lustres et des meubles ornés. Il y a même une collection de carrosses anciens au rez-de-chaussée. Le musée de la céramique, situé à l’étage, présente des assiettes en porcelaine et des carreaux peints de Valence et du monde entier. Vous y trouverez également quelques œuvres de Picasso.

Le musée des beaux-arts abrite des peintures de Goya, du Greco et de Velázquez. L’Ivam (Institut Valencià d’Art Moderne) est un important centre d’art moderne et contemporain en Espagne et en Europe. Ce dernier est installé dans un couvent du XIIIe siècle adossé aux jardins du Turia, un parc urbain aménagé le long du lit d’une rivière qui traversait autrefois la ville mais qui a été détournée en 1957 à la suite d’inondations catastrophiques.

À l’extrémité ouest de Turia se trouve le Bioparc de Valence, un zoo de nouvelle génération qui immerge les visiteurs dans l’habitat naturel de l’animal au lieu d’utiliser les cages et enclos traditionnels. À l’est se trouve l’emblématique Cité des arts et des sciences, qui comprend un opéra, un cinéma IMAX, un musée des sciences et un planétarium, ainsi que L’Oceanogràfic, le plus grand aquarium d’Europe.

Vous avez besoin d’un peu de temps pour vous détendre ? La plage la plus proche du centre-ville, Las Arenas, commence au port de plaisance et se fond avec la plage de la Malvarrosa au nord. On peut s’y rendre en bus ou en taxi depuis le centre-ville. La promenade bordée de palmiers est remplie de bars et de restaurants, mais aussi de boîtes de nuit en plein air qui continuent d’accueillir les locaux comme les visiteurs toute la nuit en été.

Si vous préférez les plages un peu plus rafraîchissantes, la plage d’El Saler, qui se situe au sud de Valence dans le parc national de l’Albufera, est glorieusement intacte et protégée du vent par des dunes de sable et des pins. Vous pouvez prendre un bus depuis le centre-ville et le trajet dure environ 45 minutes.

Où dormir à Valence ?

Hôtel One Shot Colón 46
Il est facile de trouver un hôtel de bon rapport qualité-prix dans la plupart des quartiers de Valence.
L’hôtel moderne One Shot Colón 46 bénéficie d’un emplacement fabuleux dans l’une des principales rues commerçantes de la ville, la Calle Colón. En arrivant de l’aéroport, les trains s’arrêtent à la station de métro Colón, sur le côté opposé de la route. L’hôtel se présente comme un hôtel d’art et les couloirs sont bordés d’œuvres d’artistes locaux. Les chambres sont petites mais parfaitement adéquates, et celles du dernier étage ont des balcons qui donnent sur la rue. Le petit déjeuner buffet coûte plus cher mais jouit d’un bon rapport qualité-prix. Il comprend des fruits frais, des pâtisseries, du fromage, du jambon et des œufs.

Valence

Hostal Antigua Morellana
L’Hostal Antigua Morellana est un autre joyau de la vieille ville. Dirigé par quatre soeurs, l’hôtel est situé dans une maison de ville du XVIIIe siècle à l’atmosphère chaleureuse. Les chambres sont dotées de meubles d’époque, de jolis couvre-lits à fleurs et de fenêtres allant du sol au plafond. Il n’y a pas de petit déjeuner, mais vous trouverez de nombreux cafés dans les rues environnantes.