Lisbonne est riche en histoire, mais elle n'a pas toujours été la capitale du Portugal. Crédit : Filiz Elaerts/Unsplash

Anciennes et nouvelles capitales

Découvrez pourquoi ces capitales actuelles et passées valent la peine d'être visitées aujourd'hui.

Published 03/17/2022 by Lisa Davidsson Weiertz

On fait du neuf avec du vieux. La carte du monde est constamment redessinée et il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les capitales changent. Les changements de gouvernements, les guerres et la chute d’empires sont autant de facteurs qui font qu’un pays change parfois de capitale. Les capitales européennes d’aujourd’hui pourraient être délocalisées si les conditions étaient réunies. 

Quelle que soit la manière dont cela se passe, les capitales, nouvelles et anciennes, méritent un détour. Nous nous sommes plongés dans la manière dont l’histoire a façonné ces grandes villes et avons comparé les nouvelles et anciennes capitales de plusieurs pays. De la Turquie et du Portugal baignés de soleil à l’Allemagne et à la Pologne déchirées par la guerre, en passant par la Suède ceinturée de forêts, voici quelques bonnes raisons de visiter ces métropoles.

De Bonn à Berlin, Allemagne

Saviez-vous que Berlin a été deux fois la capitale de l’Allemagne ? Elle a d’abord été la capitale de la Prusse, puis de l’Allemagne unie jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque le pays s’est séparé en deux parties, l’Est et l’Ouest. Bonn devient la capitale et le restera jusqu’à la chute du mur de Berlin en 1989, le pouvoir revenant à la ville orientale l’année suivante.

Bonn, avec ses 320 000 habitants, est encore aujourd’hui considérée comme la deuxième capitale de l’Allemagne. Une véritable ville d’art, elle rend fréquemment hommage à Beethoven, son fils natal. C’est aussi l’une des plus anciennes villes du pays, pittoresquement assise sur le Rhin et abritant une foule de musées d’art.

Bonn

Avec une population de plus de 3,5 millions d’habitants, Berlin est connue pour son aura pauvre mais sexy et son ambiance de fête décontractée grâce à Kreuzberg et Neukölln, deux enclaves hipster. Avec un pied dans le passé et l’autre dans le futur, sa scène technologique dynamique et ses nombreux expatriés continuent d’en faire l’une des destinations touristiques les plus prisées d’Europe. 

Berlin

De Edirne à Ankara, Turquie

La ville historique d’Edirne, dans le nord-ouest de la Turquie, était l’une des anciennes capitales de l’Empire ottoman, un empire d’une longue histoire de 600 ans. Lorsque cet empire est tombé en 1922, la République de Turquie a vu le jour et Ankara est devenue la capitale de la Turquie.

Ankara peut se vanter d’avoir une population dynamique de 3,6 millions d’habitants. La ville est connue pour ses superbes sites historiques et sa culture, avec un Opéra d’État qui accueille des opéras, des théâtres et des ballets. Alors que vous vous baladerez dans les quartiers pittoresques de Hamamönü et Bahçeli, faites une pause gourmande pour vous prendre un tamtak tiridi, une spécialité de Ankara, préparée à base de tranches de viande d’agneau disposées sur des morceaux de pain, et servie avec du yaourt.

Ankara

Edirne est plus discrète, mais a toujours beaucoup à offrir. Elle est traversée par la rivière Maritsa, enjambée par des ponts en arc de la période ottomane. Edirne possède également des chefs-d’œuvre de l’architecture islamique, comme la spectaculaire mosquée Selimiye, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, ornée de minarets et d’une fontaine à ablutions datant de 1575. Visitez la Grande Synagogue jaune vif qui a rouvert ses portes en 2016 en hommage à l’ancienne communauté juive sépharade de la ville. 

Edirne

De Coïmbre à Lisbonne, Portugal

Lisbonne est une destination touristique très prisée, mais elle n’a pas toujours été la capitale du Portugal. C’est Coïmbre, le centre médiéval du Portugal, qui a été la capitale du pays des Œillets à partir du Xe siècle. Avec une moyenne de 500 000 habitants chacune, Coïmbre et Lisbonne ont une population similaire en taille et sont esthétiquement semblables, avec des maisons aux couleurs pastel construites au sommet des collines.

Coïmbre reste l’épicentre du pays et abrite sa plus ancienne université. La ville étudiante offre de nombreuses institutions culturelles—les beaux-arts, notamment—ainsi que des cafés animés, des monastères tranquilles et des fortifications mauresques. 

Coimbra

Lisbonne est devenue capitale en 1255 en raison de sa situation privilégiée au bord du Tage. Lorsque la cour a été transférée dans la ville côtière vallonnée, une capitale riche et colorée s’est développée à l’intérieur de ses murs mauresques, notamment le quartier de l’Alfama, toujours aussi animé. Admirez les sites historiques depuis les trams jaunes et profitez des bars rétro et des charmants cafés recouverts de « azuléjos », ces magnifiques faïences caractéristiques de Lisbonne. En prime, vous pouvez facilement visiter Coïmbre pour une excursion d’une journée depuis la capitale et avoir un aperçu des deux villes pendant votre séjour portugais ! 

De Cracovie à Varsovie, Pologne 

Cracovie a été nommée capitale de la Pologne en 1038 et l’est restée pendant 500 ans, jusqu’à ce que le roi Sigismond III Vasa déplace le pouvoir à Varsovie. De nombreuses autres villes ont ensuite été nommées capitales, mais depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, Varsovie est restée la capitale. La ville est devenue un haut lieu de la culture alternative, avec des cafés branchés et une cuisine

Varsovie

Cracovie est connue pour ses édifices gothiques et baroques ainsi que pour son quartier animé de Stare Miasto. Avec un superbe mélange de boîtes de nuit et d’activités de plein air à portée de main, la ville a également un côté plus sombre, imprégné de la guerre. La ville offre en effet une porte d’accès vers l’usine d’Oskar Schindler et le site voisin d’Auschwitz pour en savoir plus sur l’Holocauste.

Cracovie

De Uppsala à Stockholm, Suède

La capitale de la Suède, Stockholm, est connue pour ses restaurants et ses boutiques de style scandinave, mais elle n’a pas toujours abrité le siège du pouvoir du pays. Il y a plus d’un millier d’années, les rois suédois païens régnaient depuis la ville voisine d’Uppsala, plus facile à atteindre par bateau. C’était un lieu de culte, avec une myriade d’églises impressionnantes qui subsistent encore aujourd’hui. Visitez de magnifiques châteaux et arrêtez-vous dans de nombreux cafés confortables pour une pause fika avec un café suédois bien corsé.

Stockholm est officiellement devenue la capitale en 1436, mais ce n’est qu’en 1523 que le roi Gustav Vasa a libéré la ville des Danois et qu’elle est véritablement devenue la capitale de la Suède. Les amateurs d’histoire pourront visiter le musée Vasa, où l’on peut admirer le navire de Vasa qui a coulé lors de son voyage inaugural en 1628. Ceux qui sont également curieux de découvrir les deux villes peuvent facilement intégrer Uppsala dans leur séjour à Stockholm, car cette ville étudiante populaire n’est qu’à une courte distance en train de la capitale.

Stockholm