Détente

Bienvenue dans la nouvelle édition du magazine The Window Seat. Il est grand temps de se détendre et d’explorer des destinations où se reposer l’esprit.

Facilement accessible depuis Rome, l’archipel des îles Pontines abrite des eaux cristallines et des fonds marins à couper le souffle. Crédit : Shutterstock

À la plage : Les îles Pontines

Débutez l’été dans cet archipel italien peu connu de la Mer Tyrrhénienne

En l’an 2 avant J.-C., l’empereur romain August exila sa fille Julia, présumée traître, sur une petite île de la côte du Latium, en Italie, dans la Mer Tyrrhénienne. Son successeur, Tibère, a banni la petite-fille d’August sur cette même île. D’autres femmes de la noblesse romaine ont continué d’y être exilées, passant le reste de leur vie sur ce promontoire rocheux, à environ 130 kilomètres des côtes de Rome. 

Alors que l’île Ventotene, connue aujourd’hui sous le nom de « la petite île dormante », a un passé plutôt sordide, est devenue, tout comme sa voisine Ponza, une destination de retraite pour les continentaux à la recherche de moments de répit loin de la ville. Aujourd’hui, les îles Pontines de l’archipel (avec également celles de Santo Stefano, Palmarola et Zannone) offrent une atmosphère tantôt sauvage, tantôt paisible, mais recèlent toujours de trésors attendant d’être découverts.

De la Punta Eolo, une falaise où les vestiges d’une villa romaine, autrefois demeure des aristocrates exilés, y subsistent toujours, la mer bleu-vert est visible à des kilomètres à la ronde. En effet, les eaux de Ventotene offrent différents tons de bleu cobalt, de l’émeraude au turquoise. La réserve marine préservée est un excellent point de départ pour commencer à découvrir paisiblement l’île. Des plongeurs des quatre coins d’Europe viennent ici pour explorer le monde sous-marin. Si vous n’êtes pas intéressé par les fonds marins, prenez un masque de plongée et jetez un œil à la grande variété de poissons colorés. Si vous n’aimez pas la plongée, alors dandinez-vous sur la côte rocheuse à la découverte des petits crabes se cachant dans les criques.

Sur seulement 3 kilomètres, l’île Ventotene est assez compacte, pratique pour l’explorer à pied. Les habitants locaux se rendent aux plages de Cala Rossano et Cala Nave, mais une visite en bateau autour de l’île offre une perspective unique. En bateau, dirigez-vous vers l’île Santo Stefano dont le passé est aussi trouble que celui de Ventotene avec, pour sa part, un prison. Datant de l’époque de la dynastie des Bourbons, avec une structure en forme de fer à cheval qui permettait aux gardes de surveiller les détenus, la prison a été active jusqu’en 1965 et a été le lieu d’emprisonnement de nombreux dissidents politiques à l’époque du fascisme italien. Vous pouvez la contempler depuis les deux plages de Ventotene. Jalonnées de bateaux, elles offrent un panorama unique, particulièrement au coucher du soleil.

Si vous voyagez avec des enfants, vous pouvez les laisser jouer toute la soirée sur la Piazza del Municipia, une place paisible aux couleurs pastel. Aucune voiture n’y est autorisée, les enfants peuvent y jouer en toute sécurité, ce qui vous donnera assez de temps pour savourer un apéritif dans un des nombreux bars de la place. Pour le dîner, vous avez l’embarras du choix : Ventotene est fière de sa panoplie de produits de mer que vous trouverez dans n’importe quel restaurant de l’île, ainsi que ses plats traditionnels tels que la zuppa di lenticchie (la soupe aux lentilles).

Terminez votre excursion avec une randonnée le long du port jusqu’à atteindre le petit phare, servant d’observatoire sur le monde environnant.

Petite anecdote : Altiero Spinellu, un théoricien politique et intellectuel italien, a rédigé le Ventotene Manifesto, considéré comme le traité ayant donné naissance à l’Union Européenne. La librairie Ultima Spiaggia, située sur la place principale, consacre une section à Spinelli et à d’autres œuvres et récits sur l’île.

Depuis Ventotene, prenez un ferry en direction de Ponza, sans doute la plus populaire des îles Pontines. Comparée à l’esprit spartiate et traditionnel de Ventotene, Ponza est plus chic. C’est d’ailleurs la favorite des célébrités de Rome ! Rien ne vaut le paysage idyllique de son port aperçu lors de votre arrivée par la mer : une baie parsemée de maisons côtières colorées, un chef-d’œuvre de l’époque des Bourbons.

L’île Ponza est plus large que sa voisine, avec un littoral dentelé, des criques, des baies, des falaises et des plages préservées. Le centre historique est situé dans la section inférieure de cette île volcanique, remplie d’allées charmantes, de boutiques rustiques (souvent aménagées dans des grottes préhistoriques) et de restaurants sophistiqués.

Pour explorer l’esprit sauvage et naturel de Ponza, prenez le bus pour vous rendre au quartier Le Forna, au nord de l’île. Loin de la foule agitée, Le Forna vous offre une immersion dans la nature et permet d’accéder à la plage la plus préservée de l’île, ainsi que celles de Cala Feola et Cala Fonte.

Marchez le long d’une voie qui vous guidera jusqu’à la Piscine naturali (les piscines naturelles). Au milieu des rochers, ces criques volcaniques sont remplies d’eaux cristallines. Louez un pédalo pour vous frayer un chemin d’une crique à une autre. Dans l’après-midi, pensez à visiter la citerne romaine Dragonara. Ce site archéologique abrite un exemple ingénieux des systèmes hydrauliques romains permettant autrefois de collecter l’eau des pluies pour les besoins en eau potable et eau de toilette de l’île.

En fin de journée, profitez d’un coucher de soleil à couper le souffle, illuminant le littoral dentelé de l’île Palmoralo, juste en face de Ponza. Palmoralo est une des îles les plus préservées et sauvages de l’archipel : il n’y a ni maisons ni port, seulement des grottes converties en caves à vins.

Les îles Pontines sont de véritables paradis et offrent une véritable cure de détox et de revigoration. Si vous êtes limité en temps et souhaitez seulement un avant-goût de leur atmosphère, organisez une échappée rapide d’une journée au départ de Rome.

Peu importe le temps que vous passerez sur l’archipel, vous ne regretterez pas une seule seconde de vos vacances. N’oubliez pas de nous envoyer une carte postale !