Hibernation

Bienvenue dans le cinquième numéro de The Window Seat. Comme nos déplacements sont encore limités, nous commençons cette année avec des découvertes virtuelles et des endroits à visiter à deux pas de chez nous.

Les parcs urbains nous permettent de nous détendre et de renouer avec la nature, particulièrement lorsque nous ne pouvons pas voyager très loin. Crédit : I do nothing but love / Unsplash

La lumière verte

Nous avons préparé une sélection des meilleurs parcs urbains d’Europe pour une retraite paisible, loin du stress de l’an dernier

Nous vivons des temps incertains et il est tout à fait naturel de se sentir anxieux au sujet de l’avenir. Comme nous sommes tous contraints de passer plus de temps à la maison, nos routines sont également limitées et monotones (pensez à ces allers-retours réguliers entre la cuisine et la salle de séjour). Sortir dehors pour marcher n’est plus un simple exercice physique ou un changement de paysage, c’est essentiel pour notre bien-être émotionnel. 

Oui, nous sommes en hiver, mais c’est un temps parfait pour renouer avec la nature et respirer de l’air frais ! Peu de personnes sortent dehors, autrement dit, les sentiers de randonnées sont vides et vous n’avez pas besoin de chercher trop loin pour trouver une petite escapade. Plusieurs grandes villes européennes ont des jardins publics ou des espaces verts pour échapper au stress de l’an dernier. Voici notre sélection des meilleurs endroits naturels et culturels en Europe.

Un bout de Grèce à Munich : le monopteros offre une vue pittoresque et un moment de réflexion. Crédit : Niteesh Yadav / Unsplash

Une grande partie de la Bavière abonde de merveilles naturelles et sa capitale, Munich, offre d’innombrables espaces verdoyants. Rendez-vous au Englischer Garten (le Jardin Anglais), un des plus grands parcs urbains du monde. Construit en 1789, il offre des sentiers interconnectés, nichés entre de larges zones herbeuses, où les chênes, symboles nationaux représentant la persévérance, la force et la justice, règnent en maître. 

L’Englischer Garten ne s’agit pas uniquement de flore native. Promenez-vous jusqu’à atteindre une île abritant un jardin et salon de thé japonais, où des cérémonies se déroulent occasionnellement. La Chine est représentée à la pagode chinoise et la Grèce dans le monopteros, un temple néoclassique qui offre une vue spectaculaire sur les environs. Un des endroits les plus insolites est le Eisbach, un cours d’eau artificiel où les surfers cherchent la meilleure vague, même en plein hiver. Réservé aux professionnels, bitte !

À Oslo, le Parc de sculptures Vigeland célèbre l’art, pas le sport. L’espace vert est gratuit et ouvert au public toute l’année. Le site de 32 hectares avec ses nombreux conifères typiques de la flore norvégienne, expose plus de 200 œuvres du sculpteur local Gustav Vigeland.

Suivez le sentier central et vous vous retrouverez face à un ensemble de chefs-d’œuvre en bronze, en fonte et en granite. Alors que la statue de l’Enfant Furieux est une des sculptures les plus populaires, la fontaine Vigeland est l’élément phare du parc, représentant la condition humaine de manière saisissante, de la naissance jusqu’à la mort. Nous pouvons chacun y trouver une sculpture exprimant nos ressentis en cette période actuelle.

Saviez-vous que le pin maritime est l’arbre officiel de Rome ? Contemplez sa silhouette fine et élégante lors d’une balade dans les parcs publics de la capitale italienne. D’après la légende, les Romains auraient importé l’arbre du Moyen Orient pour construire des bateaux. La Villa Torlonia dans le quartier Coppedè est un des meilleurs endroits pour les admirer. 

Située juste en dehors du Mur d’Aurélien, cette immense propriété et ancienne résidence de la famille Torlonia, abrite un jardin anglais et des sentiers le long de gigantesques palmiers, souvent animés par des colonies de perroquets. Construite par l’architecte Giuseppe Valadier en 1797, la villa de style néoclassique et ses deux obélisques de granite s’élevant juste à côté accueillent les visiteurs. Mais c’est la Casina delle civette (La Maison des Chouettes) qui émerveille et enchante.

L’ancienne demeure du Prince Alessandro Torlonia, une mansion à deux étages, semble être tout droit sortie d’un conte de fées, avec des chambres dans les tours et des voûtes de terre cuite vernies dans différentes couleurs. Une fois que les restrictions seront levées, visitez l’intérieur : des mosaïques, des sculptures en marbre et des vitraux du début du XXe siècle vous y attendent.

À Zurich, le MFO-Park est un projet de travaux publics unique, qui combine architecture et nature. Construit en 2002 sur les bases d’une ancienne usine de machines, le Park House est un treillage ouvert et couvert d’une myriade de plantes.

Explorez ses différents étages et arrêtez-vous à ses nombreux balcons pour contempler plus de 100 variétés de plantes grimpantes et de lianes enveloppant les câbles en acier. Naturellement, le spectacle de couleur est plus remarquable en automne et au printemps, mais l’hiver offre un paysage unique de glycines, de chèvrefeuilles et de houblons grimpant jusqu’au plafond. L’espace est ouvert 24h/24 pour toute personne à la recherche d’un lieu paisible pour réfléchir à l’an passé, mais aussi au nouveau.

L’hiver se terminera, les bourgeons écloront à nouveau, tout comme les opportunités pour voyager et profiter de ces lieux tous ensemble.