Un safari photographique à travers les quartiers alternatifs d’Espagne. Crédit : Shutterstock

Quartiers hipsters : Les lieux alternatifs les plus branchés d’Espagne

Oubliez Williamsburg, Malasaña et Kreuzberg. Visitez plutôt ces adresses branchées sur la péninsule ibérique

Shoreditch, Williamsburg, Kreuzberg, Belleville : tout le monde connaît ces quartiers branchés. Autrefois mal fréquentés, ces lieux se sont embourgeoisés ces dernières années, attirant des résidents mobiles, des cafés et boutiques tendances.

Tout comme ses voisins européens, l’Espagne a connu une période d’embourgeoisement. Les quartiers accueillants autrefois les migrants sont devenus des haut-lieux pour les hipsters. Alors que Barcelone se targue du quartier Gràcia et Madrid de Malasaña, nous avons creusé plus loin et avons préparé une liste des meilleures adresses branchées dans certaines des villes moins connues d’Espagne. Alors prenez votre banane et mettez vos chaussures Vans : nous vous emmenons à la découverte des quartiers espagnols hipsters moins touristiques.  

Malagueta, Malaga

Lieu de naissance de Pablo Picasso, l’art est omniprésent dans la ville côtière de Malaga. Autrefois industriel, le quartier Malagueta longe la Mer Méditerranée et le centre de Malaga, et abrite un musée consacré à sa célébrité. Les musées parsèment le quartier, dont le Carmen Thyssen Museum, une ramification du Centre Pompidou qui célèbre les artistes andalous.

Malaga

La partie portuaire offre un mélange somptueux de cafés branchés et des espaces verts, la rendant LE lieu de rencontre des jeunes habitants. Baladez-vous le long de la promenade de Las Sorpresas, bordée de palmiers, pour remplir vos poumons d’air salé et profiter de vues surprenantes sur la mer. Terminez la journée avec un cocktail fait maison, tel un 1919 infusé au rhum chez le légendaire El Pimpi ou bien choisissez une boisson parmi la gamme de bières et cidres internationaux au El Muro. Lorsque le Covid ne sera plus qu’un souvenir, rendez-vous à Velvet, un espace où des concerts et des soirées techno sont organisés.

Casco Viejo, Tolède

La vieille ville de Tolède abrite une panoplie de monuments évoquant le passé de la ville ayant accueilli les juifs, musulmans et chrétiens aux temps des Maures, mais également des bars, musées et tavernes attestant son statut de capitale cosmopolite. Aujourd’hui, Casco Viejo accueille une foule d’entrepreneurs audacieux d’Espagne. El Greco est l’artiste le plus influent de l’histoire de la ville et son musée est un des lieux où les jeunes gens se rassemblent, avec des concerts organisés dans sa cour lors d’occasions spéciales.

Tolède

Hormis sa culture et son histoire, Casco Viejo est réputé pour sa vie nocturne. Les bars tels Agapo, Ludeña, ou le Mercado de San Agustín (une version locale du Mercado de San Miguel à Madrid) servent d’excellents cocktails et des vins régionaux au verre. Rendez-vous à Quitapenas pour des shows de flamenco ou bien terminez la soirée au Sala Pícaro une fois que les concerts seront à nouveau organisés.

Russafa, Valence

Russafa, un des quartiers les plus branchés de Valence, fait partie de l’arrondissement de Ensanche, et ses origines remontent aux IXe siècle lorsque Abdallah al-Balansi, un prince omeyyade d’Andalousie, l’utilisait en tant que lieu de retraite. De nos jours, c’est un lieu multiculturel, vibrant et animé. Visitez le marché municipal, récemment teint de couleurs vives, où vous trouverez plus de 100 boutiques et la librairie Al-Rusafi, un lieu de rencontre des étudiants et jeunes travailleurs.

Valence

La maison de Chappaz est une charmante galerie, également un lieu de collaboration et d’amitié pour la communauté LGBTQ+. Russafa est également un haut-lieu de la gastronomie. Visitez Matadero, une ancienne boucherie à l’intérieur au carrelage blanc, convertie en café et abritant une panoplie de livres à savourer, accompagnés d’une India Pale Ale.

Barrio Húmedo, León

Comme les autres de cette liste, le quartier le plus animé de León est également le plus vieux. Trônant sur un mont entre les rivières Bernesga et Torio rivers, c’est là que la ville est née. Cet endroit est entièrement pédestre, ce qui le rend plus accueillant et attractif pour les visiteurs, et également très proche de la cathédrale et des palais de la région.

León

Le quartier Barrio Húmedo abrite une pléthore de bars, et en été, ses rues pédestres se remplissent de terrasses, tant aimées par les Espagnols. La vie dans ce quartier gravite autour de les places San Martín et Mayor, toutes les deux étant des lieux de rencontre importants où l’on déguste des tapas gratuits, une tradition de rigueur auparavant, mais devenu rare ces dernières années.

Si vous avez envie d’un repas plus copieux, El Latino ou Casa de los Botones servant des spécialités locales telles le Maragato (un ragoût de viande castillan servi avec des pois chiches), de la soupe d’ail ou des sandwichs à la truite. Pour terminer la soirée, les habitants locaux se rendent à La Galocha, qui offre une ambiance décontractée, ou au Circus pour une ambiance plus animée.

Las 7 Calles, Bilbao

Situé sur les quais de l’embouchure de la rivière Nervion, se trouve le vieux quartier de Bilbao, également appelé Las 7 Calles, un nom qui fait référence aux rues qui la forment : Somera, Artecalle, Tendería, Belosticalle, Carnicería Vieja, Barrencalle et Barrencalle Barrena. Le Zazpi Kaleak (tel appelé en basque) abrite des rues étroites pavées, cachant une multitude de tavernes traditionnelles et modernes où vous pouvez déguster des pintxos (la version basque des tapas) et des txikitos (des petits verres de vin accompagnés de pintxos), ainsi que des monuments tels que la cathédrale gothique de Santiago. 

Bilbao

Rendez-vous à Okapi, une taverne vintage mais moderne, où vous pouvez suivre des cours de cuisine, ouverts à tous, des amateurs de la cuisine sans gluten aux végans et gourmets carnivores. De l’autre côté de l’embouchure, se trouve Marzana 16, offrant une vue imprenable sur l’eau et une ambiance vibrante avec des habitants locaux branchés toujours au rendez-vous.

L’industrie minière a été l’activité principale du quartier, mais son atmosphère cosmopolite actuelle indique la présence de la mode contemporaine et de trésors vintage. Direction la Plaza Nueva pour son marché du dimanche pour y dénicher des articles uniques.