Détente

Bienvenue dans la nouvelle édition du magazine The Window Seat. Il est grand temps de se détendre et d’explorer des destinations où se reposer l’esprit.

Florence est l'une des premières destinations favorites d’Italie et d’Europe. Crédit : Shutterstock

Florence : votre guide urbain

En ce 700e anniversaire de la mort de Dante, la ville natale du poète, Florence, est plus inspirante que jamais

Si Londres prétend malheureusement que l’on n’est jamais à plus de deux mètres d’un rat, Florence doit pouvoir en dire autant des musées et des églises. À chaque coin de rue de son centre historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982, se trouve un autre rappel de la Renaissance. Lieu de naissance de la Renaissance, mais aussi de Gucci et peut-être même du « gelato » (crème glacée, en italien), Florence offre tout le style et le goût que l’on peut rêver à l’occasion d’une échappée urbaine. Mais pour profiter à fond des merveilles de Florence, vous devrez beaucoup marcher.

Où se régaler à Florence ?

Inutile de présenter la cuisine italienne, mais sachez que les produits frais de la ferme toscane sont parmi les meilleurs du pays. Si Florence ne manque pas d’endroits pour se délecter de pizzas et de pâtes, les racines paysannes traditionnelles de la cuisine toscane en font l’endroit idéal pour déguster des soupes rustiques et la fameuse bistecca alla Fiorentina, un énorme steak à l’os qui provient généralement du bétail Chianina, une race ancienne que l’on ne trouve qu’en Toscane.

Pour profiter du meilleur de la gastronomie de la région sous un même toit de fonte et de verre, rendez-vous au Mercato Centrale de San Lorenzo. Ce marché animé attire autant les touristes que les gastronomes locaux sur ses tables communales et dans ses échoppes qui offrent de la musique live, de la mozzarella fraîche et des spécialités florentines. 

Pour une cuisine authentique avec l’approbation du Michelin, le Ristorante Borgo San Jacopo (une étoile) vaut le détour, mais il faudra s’armer de patience pour y trouver une table, surtout pour une réservation en terrasse. Ici, un repas aux chandelles offre une vue sur le fleuve Arno et le Ponte Vecchio. Les menus de dégustation du jeune chef toscan Claudio Mengoni comprennent des plats signatures tels que la porchetta au lait avec des salsifis noirs et les pâtes calamarata avec du tambour rouge (un poisson).

Florence prétend avoir inventé la crème glacée, d’où les files d’attente qui jalonnent la ville à chaque coin de rue. Les adresses favorites sont Vivoli, sur la Via Isole delle Stinche, qui date de 1929, et Grom, dont les longues files d’attente témoignent de ses déclinaisons de saveurs et de goûts qui changent chaque mois, et qui recréent les classiques italiens.

Que faire à Florence ?

Même si vous n’êtes pas un amateur d’art, il y a de fortes chances que vous quittiez Florence en ayant changé d’avis. Bonne nouvelle : une simple promenade dans le centre-ville vous permettra de découvrir une grande partie des plus belles œuvres d’art de la ville et du monde !

Le Musée des Offices de Florence abrite quant à lui l’une des plus célèbres collections d’art de la Renaissance au monde, avec des œuvres de Michel-Ange, Léonard de Vinci, Botticelli, Giotto et Caravage, ainsi que des esquisses de la Divine Comédie, rarement vues.

Le David de Michel-Ange est également la raison pour laquelle autant de monde attend à l’extérieur de la Galleria dell’Accademia. Si vous avez oublié de réserver vos billets à l’avance, vous voudrez peut-être plutôt aller voir la réplique de la statue située en face du Palazzo Vecchio.

Vous aimez allier tourisme et activité physique ? Escalader le dôme de la cathédrale Santa Maria del Fiore, mieux connu sous le nom de Duomo, conçu par Brunelleschi. L’édifice n’offre aucun raccourci ni ascenseur, mais seulement 463 marches et une vue à couper le souffle.

Le centre historique de Florence est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982. Crédit : Ben Dove / Unsplash

Qu’est-ce qu’une visite à pied sans un peu de lèche-vitrine ? Traversez le Ponte Vecchio et vous pourrez allier les plaisirs. Et si une visite à la pharmacie est généralement le signe que votre voyage a mal tourné, ici les amoureux de cosmétique pourront s’approvisionner en savons artisanaux et en parfums de luxe avec un passage à l’Officina Profumo Farmaceutica di Santa Maria Novella, l’une des plus anciennes pharmacies du monde.

Où dormir à Florence ?

Gallery Hotel Art 
Depuis que le président de la Collection Lungarno, père de Leonardo Ferragamo, est arrivé à Florence en 1927 et a ouvert son premier magasin de mode, ce nom est devenu synonyme de style. L’héritage de la marque d’accessoires italienne est assorti d’un groupe d’hôtels qui proposent une cuisine étoilée au Michelin, des rooftops et, grâce au Gallery Hotel Art, des expositions temporaires.

Si vous n’avez pas eu votre dose de maîtres aux Uffizi, marchez cinq minutes entre la galerie et cet hôtel-boutique (qui serait le premier hôtel design d’Italie) situé à quelques secondes seulement du Ponte Vecchio. Vous y trouverez l’œuvre de l’architecte florentin Michele Bönan, complétée par une exposition temporaire d’art contemporain sur les murs et sur la petite place devant l’hôtel, Vicolo dell’Oro.

En plus des œuvres de David LaChapelle et Andy Warhol, il y a une bibliothèque qui contient tous les plus beaux livres coffee table (ces livres que l’on dispose sur sa table de salon et qui deviennent des objets de décoration) que vous pouvez imaginer et un restaurant fusion qui célèbre les influences japonaises et péruviennes. Il n’est pas surprenant que les trois penthouses au 7e étage et leurs terrasses offrent les meilleures vues sur la ville. 

Hotel Brunelleschi
Grâce à sa surface compacte et à l’abondance de trésors issus de la Renaissance, la plupart des hôtels de Florence sont situés à quelques pas d’au moins un site que vous voudrez voir. Et si c’est la spectaculaire cathédrale qui vous fait rêver, alors l’hôtel Brunelleschi devrait être en tête de liste. Non seulement cet hôtel de caractère se trouve à moins de deux minutes de marche du Duomo, mais la plupart de ses chambres offrent des vues sur son dôme en terre cuite. Il propose même une suite avec piscine dans laquelle vous pouvez admirer la vue depuis un bain à remous sur la terrasse. Ne vous laissez pas non plus tromper par sa rénovation en 2013, car cet hôtel-boutique a été créé dans une tour byzantine et une église médiévale. C’est aussi l’hôtel de choix du protagoniste du Da Vinci Code de Dan Brown.