Culture

Bienvenue dans la nouvelle édition du magazine The Window Seat. Ce mois-ci, nous découvrons comment la culture reflète notre histoire, renforce nos liens et nous fait explorer le monde.

Le Pier Head (The Three Graces) façonne la silhouette de la ville. Crédit : Shutterstock

Liverpool : Votre guide urbain

Des Beatles au street food, le passé de Liverpool est aussi impressionnant que son présent

Musées renommés dans le monde entier, haut lieu de la scène musicale d’hier et d’aujourd’hui… Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi les habitants de Liverpool ont tant de raisons d’être joyeux et pourquoi cette ville a la réputation d’être l’une des villes les plus accueillantes d’Angleterre.

Au-delà des féroces rivalités footballistiques, c’est une ville aussi chaleureuse que dynamique. De l’art contemporain coloré aux hôtels à thème festif, en passant par la gastronomie de rue en pleine expansion, vous trouverez beaucoup de choses à voir et à faire à Liverpool.

Où se régaler à Liverpool ?

Si Liverpool est toujours à la recherche de sa première étoile Michelin, cela ne devrait plus tarder grâce à The Art School, école fondée par Paul Askew, chef de cuisine. Outre son engouement pour les fournisseurs locaux, cet établissement propose des plats préparés par des chefs primés et dispose d’une salle à manger privée qui rend hommage à la défunte mère d’Askew et à leur amour commun pour Sherlock Holmes.

Après le succès remporté en Écosse, en Irlande du Nord et à Manchester, le chef écossais-italien Nico Simeone a également décidé de faire venir son concept de restaurant, Six by Nico, à Liverpool. Si vous recherchez un QG dont vous ne vous lasserez pas de sitôt, cette adresse est faite pour vous : le restaurant propose un nouveau menu de dégustation de six plats qui change toutes les six semaines.

Quant à Nisha Katona, une ancienne avocate qui a ouvert son restaurant, Mowgli, voulait redonner à la cuisine indienne ses lettres de noblesse. Résultat : une adresse convoitée par les amateurs de street food, où l’on peut déguster des plats simples, souvent végétaliens. Laissez-vous tenter par le dahl de lentilles corail et le butter chicken !

Pour une ambiance plus décontractée, rendez-vous au Baltic Market, situé dans le quartier bouillonnant du Baltic Triangle. Il s’agit du tout premier haut lieu de la gastronomie de rue de Liverpool et qui abrite une liste toujours changeante de vendeurs de nourriture. En plus d’encourager les jeunes talents culinaires, il accueille des groupes de musique le samedi soir, un marché paysan et un marché aux puces le dimanche, ainsi qu’un large choix de bars animés.   

Que faire à Liverpool ?

Ce n’est pas un hasard si Liverpool a été nommée capitale européenne de la culture en 2008. Il n’est pas nécessaire d’aller bien loin pour trouver un musée ou une galerie reconnus dans le monde entier. Si vous aimez l’art contemporain, vous trouverez la « Tate of the North » du Royaume-Uni dans un entrepôt aménagé au Royal Albert Dock. Rejoignez ses 600 000 visiteurs annuels qui admirent les œuvres signées Keith Haring, Yves Klein et Jackson Pollock et pénètrent dans le café conçu par Sir Peter Blake (connu pour avoir co-créé la pochette du disque Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band des Beatles).

La Walker Art Gallery n’est pas seulement située dans l’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, sa collection comprend aussi de grands noms, comme Rembrandt, David Hockney et Banksy. 

Si vous préférez McCartney à Monet, vous vous rendrez compte que le passé musical de Liverpool est très présent. La plus grande exposition permanente au monde sur les Beatles se trouve à l’Albert Dock et les références aux Fab Four sont présentes dans toute la ville. Par exemple, vous pouvez vous rendre dans les pubs où Lennon et compagnie avaient l’habitude de passer la soirée (le Philharmonic Dining Rooms fait partie des plus beaux établissements du genre) ou dans les clubs dans lesquels ils jouaient. Pour une soirée nostalgique, le Cavern Club est toujours en tête d’affiche. Le QG légendaire des Beatles (le groupe y a joué près de 300 concerts dans les années 1960) conserve son statut d’emblème auprès des musiciens, attirant des icônes comme Adele, Oasis et Sir Paul McCartney, qui est de retour sur le devant de la scène.

Liverpool n’est pas uniquement réservé aux fans des Beatles. Crédit : Shutterstock

Où dormir à Liverpool ?

Hope Street Hotel 
Depuis que le Hope Street Hotel a ouvert ses portes en 2003, il est devenu un lieu de retraite populaire. Grâce à son design tendance inspiré du style scandinave et à son amour des meubles en bois et de la brique apparente, l’établissement n’a pas pris une ride depuis son ouverture. Ajoutez un restaurant primé 2 AA Rosettes et vous comprenez pourquoi cet hôtel a résisté à l’épreuve du temps.

Shankly Hotel
À l’autre extrémité du spectre du design se trouve l’hôtel Shankly. Oubliez le minimalisme tendance, il n’y a pas une couleur de peinture ou un tissu que cet hôtel auto-proclamé pour la fête n’a pas utilisé dans ses chambres. Outre les thèmes de la jungle et de la mer, les points forts des chambres sont les piscines privées, les bars et les boîtes de nuit. Les « chambres festives » à plusieurs lits peuvent également accueillir jusqu’à 24 personnes pour des soirées pyjama pour adultes et des célébrations.