La ville de New York continue de fasciner, COVID ou pas COVID. Crédit : Julienne Schaer

New York à petit prix : croquez dans la Grosse Pomme, sans vous ruiner !

Profitez de la métropole américaine à son prix le plus accessible
Published 02/15/2022 by Hayley Leaver

New York mérite sa réputation de ville hors de prix : en 2021, elle est devenue la ville la plus chère des États-Unis pour ceux qui y vivent. Mais elle peut aussi être inabordable pour les touristes qui sont habitués à boire des bières à un dollar et à prendre des repas bon marché dans les autres coins d’Amérique. Heureusement, en fonction de la date et des activités de votre séjour, vous pouvez bien faire diminuer la note à New York. 

La plupart des personnes visitent New York au printemps et à l’automne, lorsque la météo est clémente et que les rues sont bondées. Mais plus il fait froid, plus New York baisse ses prix. 

Si vous vous y rendez entre janvier et mars, vous trouverez des vols et des hôtels à leur prix le plus bas et de nombreuses entrées à prix réduit dans les grandes institutions—sans oublier que les réservations dans certains des meilleurs restaurants sont également plus faciles à obtenir. Voici notre sélection des meilleures adresses à prix doux pour se restaurer, et des sites touristiques gratuits à New York dans ses cinq districts.

Manhattan 

Si vous pensez à New York, vous pensez probablement à Manhattan, son quartier le plus visité. Vous y trouverez l’Empire State Building, le Rockefeller Center, Times Square, le musée Guggenheim (allez-y un samedi, de 16 à 18 heures, et c’est gratuit) et le Metropolitan Museum of Art, le plus grand musée d’art des États-Unis, tous situés dans l’Upper East Side et Midtown. Le CityPass de New York vous permet d’accéder à six sites à prix réduit. Les chambres et équipements de l’hôtel contemporain Pod 39, d’un bon rapport qualité-prix, sont également à quelques pas de ces lieux incontournables et constituent une base idéale pour explorer Uptown et Downtown.  

Broadway s’étend sur toute la longueur de Manhattan et c’est là que vous trouverez certains des meilleurs spectacles de théâtre du monde. Si les files d’attente ne vous font pas peur, vous pouvez obtenir des billets pour Broadway avec une réduction allant jusqu’à 50 % au stand TKTS de Duffy Square à partir de 11 heures pour les représentations en matinée le jour même et de 15 heures pour les représentations en soirée le jour même.

Bien que synonyme de gratte-ciel, Manhattan ne manque pas d’espaces verts. Central Park compte 341 hectares à explorer. La High Line, qui s’étend de Hudson Yards à Chelsea, est une voie ferrée désaffectée transformée en parc public surélevé où l’art est libre. Après avoir parcouru ses 2,3 km, rendez-vous au Chelsea Market pour vous délecter dans l’un de ses 35 restaurants de plats à emporter à prix abordable ou prenez une part à l’institution de Greenwich Village, Joe’s Pizza.

Dans le Lower Manhattan, le Bowery Wall, à l’angle de Houston et de Bowery, abrite également certaines des œuvres d’art de rue de la ville. Parmi les anciens contributeurs figurent Banksy, JR et Shepard Fairey. Le Ten Bells mérite une visite dans cette partie de l’île pour son vin et ses tapas bon marché.

Le Bronx 

L’attraction la plus célèbre du Bronx est le Yankee Stadium. Après avoir été rapidement transformé en centre de vaccination, il accueillera à nouveau les fans dans les gradins en 2022. Vous pouvez encourager les Bronx Bombers, plus connus sous le nom de New York Yankees, à partir de 15 dollars seulement.

Si les hot-dogs du stade ne vous tentent pas trop, vous trouverez certains des meilleurs restaurants du Bronx à moins de 15 minutes de marche du stade. Le regretté Anthony Bourdain a donné son aval à la cuisine caribéenne de Feeding Tree pour son authentique poulet jerk, son curry de chèvre et ses crevettes. Essayez Sam’s Soul Food, une autre parmi les adresses préférées de Bourdain, pour ses généreuses portions de côtelettes de porc fumées avec du riz, des petits pois et du chou vert.

Si vous avez encore de la place, Arthur Avenue est ce que beaucoup considèrent comme le véritable Little Italy de New York. Arrêtez-vous à Zero Otto Nove pour déguster une pizza napolitaine avant de vous procurer les meilleurs cannoli de la ville dans la boulangerie centenaire des frères Madonia.

Brooklyn 

N’étant plus considéré comme le parent pauvre de Manhattan, Brooklyn est enfin reconnu comme le lieu où sont rassemblées certaines des attractions les plus emblématiques de New York, notamment Prospect Park, le jardin botanique de Brooklyn (l’entrée en journée est payante) et les attractions old-school de Coney Island et du pont de Brooklyn.

Traverser le pont à pied est l’une des meilleures activités gratuites à faire à New York. Allez-y tôt le matin ou tard le soir pour l’apprécier loin de la foule. Juliana’s Pizza est également situé à côté du pont et est considéré par beaucoup comme servant la meilleure pizza de New York.

L’un des meilleurs aspects de la visite de Brooklyn est de profiter des vues sur Manhattan. La promenade de Brooklyn, le long de l’East River, offre certains des meilleurs spots, ou bien vous pouvez prendre un verre dans l’un des bars hissés sur les toits le long du front de mer, de Dumbo à Williamsburg. Nous apprécions Rooftop Reds pour son excellente carte de vins élaborés sur place. L’hôtel McCarren de Williamsburg est un établissement économique doté d’une piscine extérieure ouverte en saison et d’un bar sur le toit où l’on peut prendre un verre.

Le Brooklyn Museum, en bordure du Prospect Park, est une alternative moins fréquentée mais aussi impressionnante que les grands noms de Manhattan. Sa collection comprend des œuvres de Cézanne, Monet et Degas et nous vous recommandons d’opter pour un billet d’entrée à l’ensemble du musée.

Queens

Le Queens est sans doute le quartier de New York le plus cosmopolite. Une tournée des food trucks et des restaurants de Jackson Heights vous emmènera de l’Asie du Sud à l’Amérique du Sud avec des saveurs indiennes, bangladaises, colombiennes et équatoriennes. Votre argent sera très utile sur le Junction Boulevard et Warren Street. Pour les tacos, Taco Veloz et Birria Landia sur Roosevelt Avenue font l’objet de longues files d’attente et ce n’est pas un hasard.

Pour éliminer les calories suite à ce périple, visitez le Flushing Meadows Corona Park. Avec ses 363 hectares, c’est le plus grand parc du Queens et il abrite le zoo du Queens, le Queens Museum, le Citi Field (domicile des Amazin’ Mets) et le USTA Billie Jean King National Tennis Center, où l’US Open a lieu chaque année en septembre.

Les amateurs de cinéma devraient également faire un tour au Museum of the Moving Image à Astoria. Ce musée abrite la plus grande collection d’objets de télévision et de cinéma du pays, et projette régulièrement des films et est gratuit le vendredi après 16 heures.

New York

Staten Island

Vous ne pouvez pas quitter New York sans vous rendre à Staten Island, le quartier le moins visité de tous. Un trajet à bord du ferry de Staten Island depuis le sud de Manhattan offre une vue imprenable sur le port de New York, la Statue de la Liberté et la silhouette de Manhattan. De plus, le trajet de 8 km (25 minutes) est entièrement gratuit.

À votre arrivée, vous constaterez que Staten Island est le poumon vert de la ville de New York. La Staten Island Greenbelt offre près de 1 214 hectares de parcs luxuriants, de zones humides, de forêts et de sentiers de randonnée. Lorsque la température monte, rendez-vous au magasin Ralph’s Ices de Port Richmond pour déguster l’une de ses fameuses friandises glacées à 5 dollars.

Et enfin, pour la culture, vous trouverez également le Staten Island Museum, l’une des plus anciennes organisations culturelles de New York, à deux pâtés de maisons de la gare maritime, qui abrite des œuvres d’Andy Warhol et de Marc Chagall.

New York