Les vacances au ski sont souvent onéreuses, mais des stations comme celle de Grandvalira les rendent plus accessibles. Crédit : Shutterstock

Vacances au ski : les meilleures stations de ski à petit prix

Les vacances au ski ne sont pas réservées aux gros budgets. Découvrez notre sélection des meilleures stations de ski à un prix accessible

Published 01/08/2022 by Shandana A. Durrani

Si la saison hivernale est synonyme de moral en berne pour certains, elle annonce le retour du ski (et du snowboard) pour d’autres ! Avec la réouverture de nombreuses stations pour la première fois depuis deux ans, c’est le moment idéal pour chausser vos skis et dévaler une ou dix pistes.

Mais comme beaucoup d’autres sports d’hiver, le ski peut être coûteux. Quand on additionne le coût de l’équipement, des vêtements et des forfaits de remontée mécanique, une seule escapade hivernale peut vous coûter plus de 500 euros (sans compter l’hébergement).

Nous avons passé au peigne fin l’Europe et les États-Unis pour trouver les meilleures stations de ski à petit prix. Des Carpates roumaines au micro-état d’Andorre, en passant par les montagnes du nord de l’État de New York, voici nos choix de stations de ski à un prix accessible pour votre prochain séjour au ski.   

Grandvalira, Andorre

Avec un paysage presque entièrement montagneux, le micro-État d’Andorre est la destination idéale pour le ski. Et comme de nombreuses personnes qui voyagent dans les stations plus chics d’Italie et de France ne pensent même pas à cette région, les prix sont abordables en comparaison.

Créé en 2003, Grandvalira, situé à l’extrémité orientale du pays, regroupe cinq stations en une seule – Pas de la Casa, Grau Roig, Soldeu, El Tarter, Canillo & Encamp – et constitue le plus grand complexe hôtelier des Pyrénées. Avec 209 kilomètres de pistes et 67 remontées mécaniques, les clients ont le choix entre de nombreux parcours, tous accessibles avec un forfait journalier à moins de 60 euros. Les skieurs experts ont le choix entre 22 pistes noires et les skieurs et snowboardeurs plus novices peuvent dévaler 15 pistes vertes. Les adeptes du freestyle peuvent faire des figures à Sunset Park Peretol, une zone éclairée après les heures d’ouverture qui vous permet de vous élever dans les cieux et de revenir sur terre.  

Ouverture : de début décembre à mi-avril

Andorre

Val Thorens, France

L’une des stations de ski les plus visitées au monde, mais aussi la plus haute d’Europe (99 % du domaine se trouve à plus de 1 980 mètres), Val Thorens, voisine de la station de ski Courchevel, est une merveille abordable dans les Alpes françaises, entourée de glaciers.

Créée il y a plus de 40 ans par Pierre Schnebelen, ancien ingénieur et fondateur de Tignes, une autre station de ski, Val Thorens compte plus de 595 kilomètres de pistes et 160 remontées mécaniques réparties sur huit stations de ski et trois vallées. Les pistes noires sont particulièrement difficiles et offrent aux skieurs une vue parfaite sur le glacier de Péclet, tandis que les pistes bleues et vertes – pour lesquelles la station est réputée, ce qui la rend idéale pour les débutants – vous font descendre la pittoresque vallée de Méribel. Les amateurs de ski cross qui ont décroché leur étoile de bronze apprécieront le stade de ski cross Jean-Frédéric Chapuis avec ses bosses et ses tremplins.

Ouverture : de fin novembre à début mai

Courchevel

Via Lattea, Italie

Bien qu’ils vivent dans un pays entouré de mer et baigné de soleil, les Italiens apprécient les sports d’hiver et beaucoup délaissent le Mont-Blanc et les Dolomites, plus chers, pour la Via Lattea dans le Val de Suse. Cette Mecque des sports d’hiver compte près de 402 km de pistes réparties sur sept stations : Sestriere, Sauze d’Oulx, Sansicario, Cesana Torinese, Pragelato, Claviere et Montgenèvre. Les forfaits journaliers ne coûtent que 40 euros et vous donnent accès aux six stations de ski italiennes, à l’exception de Montgenèvre, qui se trouve techniquement en France.

Si la plupart des 249 pistes s’adressent aux skieurs intermédiaires, les experts en quête de sensations fortes peuvent se rendre à Sestriere, où des virages en épingle à cheveux (c’est souvent là où se dispute la Coupe du monde de ski alpin) et des pistes célèbres dans le monde entier les attendent. N’oubliez pas de profiter d’un moment de détente après une journée de ski dans la charmante ville de Sestiere pour bien récupérer. 

Ouverture : de fin novembre à fin avril

Via Lattea

Păltiniş, Roumanie

Plus connue pour le château de Dracula, la Transylvanie, en Roumanie, est une merveille naturelle qui mérite le détour, avec les majestueuses montagnes des Carpates comme toile de fond. Parmi ces paysages époustouflants se trouve la station de ski de Păltiniş, près de la ville de Sibiu.

Bien qu’elle ne soit pas aussi prestigieuse que les autres stations mentionnées ci-dessus, la station familiale de Păltiniş englobe deux stations de ski plus petites qui sont parfaites pour les skieurs débutants ou intermédiaires, le tout avec un forfait de remontée quotidien de seulement 14 euros ! Fondée en 1894, Partia Oncesti est la plus ancienne des deux stations, avec seulement 1,6 kilomètre de pistes, tandis qu’Arena Platos offre aux visiteurs sept pistes plus courtes, idéales pour s’entraîner.  

Ouverture : de fin novembre à fin avril

Sibiu

Hunter Mountain, États-Unis

Située à seulement deux heures de train de New York, pour le plus grand plaisir des jeunes citadins, la station de ski de Hunter Mountain, sur la côte est, est très prisée. Bien qu’il ne faille pas s’attendre à des vallées alpines et des sommets majestueux, Hunter possède une foule de pistes adaptées au skieur débutant ou intermédiaire lambda. Et avec une multitude de compagnies de bus proposant des billets combinés bus-téléphérique pour moins de 150 $, cette station de ski est plus abordable que les stations plus clinquantes du Vermont et du Colorado.

Avec ses 13 remontées mécaniques et ses 130 hectares de superficie, Hunter compense son manque de neige poudreuse et de vues emblématiques par son accessibilité (c’est l’une des stations américaines qui cherchent à rendre le ski et le snowboard plus accessibles aux jeunes à faible revenu) et son dénivelé de 487 mètres. Soyez néanmoins prudents : contrairement aux stations alpines, le givre et le verglas peuvent s’inviter dangereusement à la fête dans cette partie des États-Unis, alors faites attention aux conditions climatiques en haute saison. 

Ouverture : de fin novembre à mi-avril

New York