C'est un signe : vous ne pourrez pas vous empêcher de chanter lors de votre prochaine soirée. Crédit : Nikola Duza/Unsplash

All Together Now : Les meilleurs bars karaoké à visiter

D’Austin à Berlin, chantez haut et fort lors des soirées karaoké amusantes.

Published 02/15/2022 by Lisa Davidsson Weiertz

Karaoké. Ce nom évoque soit la terreur pure, soit une joie sans limites. Quel que soit votre camp, qui peut résister à l’envie de chanter à tue-tête sur ses airs préférés ? J’ai vu pas mal d’opposants au karaoké changer leur veste et monopoliser le micro pendant des heures. Le karaoké est un excellent moyen d’évacuer le stress et de réunir des amis, même si aucun d’entre nous ne sera jamais Lady Gaga.

En 1971, la première machine de karaoké a été inventée à Kobe, au Japon, par le musicien Daisuke Inoue qui l’a utilisée à la place d’un orchestre—le mot karaoké signifiant « orchestre vide ». Après avoir connu le succès au Japon, le karaoké s’est répandu en Asie de l’Est et du Sud-Est dans les années 1980.

Le karaoké a pris de l’ampleur en Occident au début des années 1990 et, à son apogée, 11 000 soirées karaoké étaient organisées rien qu’au Royaume-Uni. Mais où se trouvent les meilleurs bars karaoké aujourd’hui ? Nous avons creusé un peu plus loin pour que vous puissiez chanter les notes les plus aiguës dans les meilleurs endroits. Que vous rêviez de passer une soirée karaoké classique, de réveiller le rappeur qui sommeille en vous ou de chanter avec un pianiste… La scène vous appartient. 

The Highball, Austin, États-Unis

Après une pause pandémique, ce lieu apprécié de la capitale du Texas fait un retour en force. Le Highball est célèbre pour ses sept salles de karaoké à la décoration unique. Ici, les chanteurs en herbe peuvent choisir entre la salle Joystick, sur le thème des jeux vidéo, l’église de heavy metal The Inferno, la salle de cirque Big Top, adaptée aux fauteuils roulants, ou chanter à l’envers dans la Black Lodge, inspirée de Twin Peaks. Chaque pièce propose une sélection complète et actuelle de chansons, ainsi qu’un synthétiseur vocal capable de transformer la plus grande casserole de vos amis en Adele.

Chaque pièce dispose d’un serveur dédié qui vous servira des collations et des cocktails tels que le Blue Steel avec du mezcal, de la liqueur d’aloès Chareau, de la crème de violette, de la chartreuse verte et du citron. Au Highball, le karaoké est une affaire sérieuse, si bien que des compétitions sont organisées. Vous pouvez également installer l’application karaoké de l’établissement et accéder à la liste des chansons pour préparer votre grand show à l’avance.

Austin

Hip Hop Karaoke, Londres

Voici une soirée karaoké londonienne avec laquelle il est difficile de rivaliser. Perdez-vous au rythme des tubes R’n’B et hip-hop dans le sous-sol du Queen of Hoxton, un bar branché de l’East End de Londres. À partir de 20 heures, tous les jeudis, vous pouvez choisir entre plus de 200 chansons, des classiques aux tubes pop d’aujourd’hui. Rob Pursey, DJ et animateur, a créé le Hip Hop Karaoke il y a 12 ans dans le sous-sol d’un pub. La soirée est devenue si tendance qu’elle s’est transformée en fêtes, en festivals et en événements nationaux qui ont lieu toutes les semaines (y compris un jeu de devinette de la Tate Modern !).

Ce qui rend la soirée Hip Hop Karaoke si spéciale, c’est la foule chaleureuse qui encourage tous les artistes à prendre le micro et à faire preuve de leur plus beau flow. 

« Quel que soit le niveau, tout le monde est aimé par le public et la grande famille du Hip Hop Karaoke. C’est un endroit où vous pouvez vous défaire de vos inhibitions et vous êtes sûr de vous faire de nouveaux amis et peut-être même des fans ! », Pursey commente. 

Avec ce genre de soutien, qu’attendez-vous pour danser et chanter le Mia à l’occasion de votre prochaine soirée karaoké à Londres ?

Londres

Sid Gold’s Request Room, New York

Chanter accompagné d’un pianiste, ça vous tente ? Si la réponse est oui, rendez-vous dans le quartier de Chelsea, à New York, au Sid Gold’s Request Room, un bar karaoké sophistiqué. L’intime salon Mid-Century est divisé en deux pièces, où vous pouvez siroter des cocktails inspirés du Velvet Underground près du comptoir en marbre ou chanter depuis votre confortable alcôve dans le piano-bar Baldwin. Le propriétaire du bar, Paul Devitt, a ouvert l’établissement en 2016 avec Joe McGinty, le claviériste du groupe The Psychedelic Furs. « J’ai possédé un certain nombre de bars différents, mais je n’ai jamais vu une réaction comme celle-ci auparavant. » a concédé Paul Devitt. 

« C’est devenu un énorme succès. Tout le monde a le droit d’être une star pendant quelques minutes et tout le monde veut chanter avec vous, être votre ami et vous soutenir. C’est une expérience magique. », a ajouté Paul.

Ce n’est pas un endroit réservé aux standards (sauf le lundi, si c’est votre truc), vous pouvez tout chanter, du punk à « Hit Me Baby One More Time ». Un pianiste vous accompagnera et un iPad vous aidera avec les paroles. Cet endroit est si tendance que même l’actrice Tina Fey et l’équipe du Saturday Night Live, un célèbre talk-show américain, y ont célébré une fête d’anniversaire. Et bien que la COVID-19 ait mené la vie dure aux bars karaoké, Dewitt ajoute : « On ne peut pas empêcher les gens de chanter, même en cas de pandémie. »

New York

Monster Ronson’s Ichiban Karaoke, Berlin

Depuis plus de 20 ans, ce karaoké gay-friendly convivial attire les Berlinois et les touristes qui aiment s’amuser dans le quartier Friedrichshain de la capitale. La pléthore de boules à facettes et les lumières rose vif de Monster Ronson donnent à la salle un air de disco et sont remplies de chalands colorés. Vous avez le choix entre huit karaokés (portant des noms tels que Jimi, Kurt, Freddie et Amy), avec une politique du premier arrivé, premier servi pour les invités spontanés. Vous pouvez également réserver l’une des deux grandes salles, Janis et Elvis, pour les grandes fêtes de 12 personnes ou plus. Si vous avez beaucoup de courage, il y a aussi une grande scène pour les spectacles live.

Vérifiez que vos plus belles chansons que vous chantez en karaoké sont disponibles en consultant au préalable la vaste sélection de chansons sur le site internet de l’établissement. Le Monster Ronson’s accueille également des spectacles de travestis et des brunchs liquides, ainsi que toutes les identités de genre. La devise du bar est « Faire en sorte que les visiteurs ratent leur avion depuis 1999 ». En tant que Berlinois moi-même, je peux confirmer.

Berlin