La charmante ville de Riga, en Lettonie, possède une vieille ville classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Crédit : Shutterstock

Comment voyager en bus dans les pays baltes

Découvrez une région magique quadrillée de châteaux, de forêts, d'une architecture étonnante et d'une scène gastronomique dynamique
Published 03/17/2022 by Inés Barús

Vous savez, ces trois petits pays au nord ? Ceux dont l’histoire est marquée par le féodalisme et les invasions, ceux qui sont passés sous la domination russe au XVIIIe siècle et qui ont dû attendre 1990 pour s’en défaire complètement ? Ils ont obtenu leur indépendance à la suite d’une manifestation pacifiste connue sous le nom de « Révolution chantante », au cours de laquelle 2 millions de personnes ont formé une chaîne humaine sur une distance de 598 km. Les guides de voyage oublient souvent les pays baltes au profit de lieux plus prestigieux, mais ce choix n’est pas très juste. En effet, les pays baltes offrent une myriade de plaisirs à prix doux. 

L’Estonie, la Lituanie et la Lettonie s’étendent sur une superficie de 107 km², ce qui fait de la route un moyen de transport idéal. Voyager en bus est confortable, paisible et écologique, car ce mode de transport réduit vos émissions de CO2 par rapport à l’avion. Au cours de la dernière décennie, les compagnies de bus baltes telles que Lux Express, Ecolines et Kautra ont amélioré leurs prestations et offrent une série d’avantages à l’intention des voyageurs, notamment des machines à café à bord, le WIFI gratuit, des repose-jambes et des écrans de divertissement individuels. 

Autant de bonnes raisons pour élaborer un itinéraire en bus qui vous permettra de voyager de l’Estonie à la Lituanie en passant par la Lettonie (ou vice versa, si vous préférez) !  

Première partie du voyage : de Tallinn à Riga

L’Estonie est un leader mondial dans le domaine de la technologie : le pays a été le premier à proposer des bulletins de vote électroniques et sa capitale, Tallinn, est un haut lieu de la création d’entreprises où vivent de nombreux expatriés. Le plus septentrional des États baltes est également très attaché à l’écologie, ce qui est logique puisque plus de la moitié de son territoire est constituée de forêts. 

Tallinn possède une charmante vieille ville, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, avec des rues médiévales pavées. Le Château de Kadriorg, un superbe édifice baroque construit à l’origine pour Pierre le Grand au XVIIIe siècle, abrite le musée d’art estonien, aussi appelé « Kumu ». Pour une architecture plus contemporaine, dirigez-vous vers le quartier de Rotermann ou visitez la Telliskivi Creative City, une ancienne usine qui abrite des boutiques de designers, des restaurants et le musée Fotografiska Tallinn, une antenne-satellite de celui de Stockholm.

La ville possède une scène gastronomique dynamique avec de nombreux restaurants innovants qui fusionnent la cuisine traditionnelle estonienne et d’Europe de l’Est avec des touches modernes. Le Rataskaevu 16 propose une impressionnante carte des vins et des plats copieux comme le rôti d’élan braisé avec une sauce au cassis. Samsa Family Bakers, un restaurant de street-food ouzbek situé dans la vieille ville, propose le meilleur chebureki (une sorte d’empanada frite) de la ville. 

Pour s’y rendre : LuxExpress et Ecolines proposent tous deux des trajets d’environ quatre heures et demie. Le trajet relie la ville à la banlieue, puis à l’arrière-pays, avant de s’arrêter dans la station balnéaire de Parnu et enfin à Riga.

Tallinn

Deuxième partie du voyage : de Riga à Vilnius

La Lettonie possède le plus vieux drapeau du monde, datant de 1279, et sa capitale, Riga, abrite l’essentiel de la population du pays (plus de 600 000 personnes). La vieille ville de Riga, un autre site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, contient un mélange de bâtiments romans, gothiques et baroques, ainsi que des exemples art nouveau sur Alberta iela et des maisons en bois historiques dans le quartier de Kalnciema. 

La ville possède un spa de la bière situé dans le centre où vous pourrez vous détendre dans des bains de bière chaude tout en buvant une bière froide et bénéficier de traitements à base de diverses plantes médicinales. L’Opéra et le Ballet nationaux ont vu le fils natif de Riga, Mikhail Baryshnikov, se produire en 2015, et l’église Saint-Pierre, un joyau gothique du XIIIe siècle, offre la plus belle vue sur la ville depuis sa flèche. De l’autre côté du fleuve Daugava, vous trouverez la Bibliothèque nationale, surnommée le Château de Lumière, une structure de 67 mètres de haut recouverte de verre par l’architecte américano-letton Gunārs Birkerts.

La cuisine lettone est essentiellement composée de viande, idéale pour ses hivers rudes, mais aujourd’hui, vous pouvez également trouver des options végétariennes à Riga. Milda propose des plats traditionnels à des prix raisonnables et une atmosphère agréable. 

L’Apsara Tea House est un endroit unique à l’intérieur d’un parc, une cabane confortable qui sert sa propre marque de thé. Montez l’escalier en colimaçon et asseyez-vous face aux fenêtres panoramiques tout en dégustant une boisson chaude. 

Pour s’y rendre : LuxExpress, Ecolines ou Kautra proposent tous un service d’environ quatre heures. Vous traverserez des terres agricoles, passerez devant des maisons traditionnelles en pierre et rejoindrez le centre commercial de Vilnius avant d’arriver dans la ville proprement dite. 

Riga

Troisième partie du voyage : Vilnius

La Lituanie est le centre géographique de l’Europe : plus précisément, le petit village de Purnuškės, situé à 26 km de Vilnius, la capitale. Et vous l’avez deviné, la vieille ville de Vilnius est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Celle-ci, cependant, est la plus vaste des pays baltes. Vous avec des doutes ? Rendez-vous à la tour Gediminas, vestige d’un château du XIVe siècle. La porte de l’Aurore, datant du XVIe siècle, était à l’origine destinée à la défense mais est aujourd’hui un lieu de pèlerinage pour les orthodoxes russes.

Avez-vous regardé Chernobyl sur HBO au moment de sa sortie ? Alors, vous devez visiter le Musée des victimes du génocide, un ancien bâtiment du KGB qui a servi de lieu de tournage pour la série. 

Sans aucun doute, l’endroit le plus populaire de Vilnius est Užupis, un quartier bohème situé de l’autre côté de la rivière Vilnelė. Ses habitants ont déclaré leur indépendance en 1997 et il a son propre président, sa propre constitution et sa propre monnaie !

Vilnius, comme ses capitales voisines, possède également une scène gastronomique innovante avec des endroits branchés comme Amandus. Si vous voulez vous régaler et soutenir une cause sociale en même temps, rendez-vous au Pirmas Blynas, un lieu de dégustation de crêpes qui emploie des personnes souffrant de handicap. Son menu de saison propose des crêpes sucrées et salées, dont une spéciale créée par l’employé du mois. 

La capitale lituanienne est connue pour ses endroits hors du commun, comme le Cat Cafe Kačių Kavinė, qui est le lieu idéal pour les amoureux des chats. Les clients peuvent entrer gratuitement et profiter d’un petit-déjeuner, d’un déjeuner et d’un cattuccino en compagnie d’une famille de 15 chats bien soignés.

Vilnius