Revigoration

Bienvenue dans le sixième numéro de The Window Seat. Alors que l’hiver touche à sa fin, nous sortons de notre hibernation pour revigorer le corps et l’esprit.

Avez-vous déjà été dans une plage aussi idyllique que celle-ci ? Crédit : John Jason/Unsplash

Nice : votre guide urbain

Des cafés en bord de mer aux lieux pittoresques sur le littoral, explorez la magie de ce joyau de la Côte d'Azur

Nice est la porte d’entrée des merveilles de la Côte d’Azur, un endroit où les eaux limpides scintillent et s’écoulent sur le sable doré, une ville où les gens du monde entier se rassemblent pour profiter de la beauté du vieux monde et d’une effervescence de rue inoubliable.

Rafraîchissez-vous le long des fontaines de la Promenade du Paillon. Crédit : Nick Karvounis/Unsplash

C’est la deuxième destination préférée des Français, principalement en raison de ses jolies façades, de sa promenade animée, de ses habitants chics et de ses restaurants et bars branchés. Mais aussi parce qu’elle sert de tremplin pour découvrir les célèbres villes voisines telles que Monaco, Cagnes sur Mer et Cannes. Les villes balnéaires italiennes de San Remo et Savone, sur la côte de Gênes, ne sont pas non plus très éloignées mais attirent tout autant les touristes comme les locaux.

Nice incarne à la fois les traits culturels et la convivialité de l’Italie et de la France, facilement visibles dans son architecture et son mode de vie. Les rues du Vieux, la vieille ville de Nice, révèlent cette rare mixité sous la forme de façades étroites à l’italienne avec des fenêtres à volets et le dialecte Nissart (français/italien). Nice est baignée de soleil dans l’histoire et l’art, un lieu que des artistes comme Matisse, Renoir et Picasso ont autrefois appelé leurs maisons. C’est aussi un rêve épicurien, avec des marchés alimentaires et des bistrots de rêve à tous les coins de rue.

Nice sait allier avec brio le charme d’une ville électrisante à la nature revigorante de son bord de mer, et la magie des immeubles à étages à la douceur des cafés du bord de mer. Les escapades à Nice, c’est une merveille.

Où se régaler les papilles à Nice ?

La confluence des cultures française et italienne de Nice se vérifie naturellement sur sa nourriture. Les plats les plus courants sont la socca, un pain plat sans gluten à base de farine de pois chiches que l’on trouve dans toute la ville, les raviolis niçois, des pâtes farcies au bœuf haché et aux bettes à carde, la soupe au pistou, une soupe de légumes frais et garnie d’une cuillerée de pesto, sans oublier la tourte de blettes, une tarte aux raisins et aux pignons.

Les résidents, y compris les chefs cuisiniers, se rendent au marché du Cours Saleya pour se procurer les ingrédients nécessaires à la préparation de plats maison. Classé comme l’un des meilleurs marchés de France par le Conseil national des arts culinaires, le Cours Saleya propose en effet des ingrédients frais et locaux des alentours niçois. Des auvents rayés abritent des fleurs colorées telles que des dahlias ou des géraniums et les clients peuvent jeter un coup d’œil à travers les étals de légumes, de fruits et de fromages biologiques.

Si vous préférez manger au restaurant plutôt que de préparer votre propre dîner, rendez-vous chez Polly and Cie, un des restaurants les plus réputés pour ses nouilles chinoises et ses frites de veau. Le concept store propose un menu en constante évolution, alors n’attendez pas les mêmes plats jour après jour, préparez-vous à la diversité. Le menu du restaurant est basé sur les saisons pour s’assurer que chaque plat révèle toutes ses saveurs et honore l’environnement, pour toujours mieux vous surprendre.

Tout en célébrant les saveurs françaises et italiennes, Nice jouit d’une cuisine ensoleillée, pleine de saveurs reflétant parfaitement le cadre de vie du sud de la France. Mais si vous êtes à la recherche de pâtes authentiques ou si vous n’êtes pas fan des saveurs françaises, rendez-vous à Miamici, une trattoria populaire sur le boulevard Victor Hugo. Le restaurant n’utilise que les ingrédients les plus frais, qu’il s’agisse d’herbes, d’huile d’olive ou de légumes. Les classiques italiens tels que la burrata, les gnocchis au thon et les tagliatelles à la joue de porc dominent la carte. Sortez de la tradition et essayez le carpaccio de daurade avec des graines de fenouil, de grenade et le tataki de bœuf à la ricotta. L’intérieur présente des coussins de couleur turquoise et du papier peint imprimé de fleurs, qui confèrent à l’ensemble une atmosphère à la fois détendue et élégante, parfaite pour discuter autour d’un bon vin.

Que faire, que voir à Nice ?

Comme mentionné plus haut, l’une des attractions touristiques les plus populaires de Nice est le marché du Cours Saleya dans la vieille ville. C’est l’endroit idéal pour passer des heures à explorer la myriade d’étalages et dénicher des ingrédients typiques et atypiques pour une cuisine digne du Sud. Profitez-en pour prendre votre petit déjeuner ou acheter des fleurs pour votre chambre d’hôtel. Veillez à vous y rendre avant 13h30, car le marché ferme tous les jours en milieu de journée.

Pour une expérience unique, prenez le tramway ligne 1 du centre-ville jusqu’à la Gare du Sud, le lieu de correspondance de la gare qui abrite désormais des cafés, des stands d’alimentation et des magasins de vêtements. La gare historique a été transformée en un haut lieu du shopping tout en conservant ses détails architecturaux les plus impressionnants. Les visiteurs peuvent explorer la bibliothèque attenante ou découvrir la dernière superproduction au cinéma qui se trouve à l’intérieur.

Les amateurs d’art peuvent se diriger vers le musée Matisse dans le quartier de Cimiez, qui abrite de nombreuses œuvres d’Henri Matisse. Le célèbre peintre et sculpteur a travaillé avec différents modèles, qui sont tous représentés au musée portant son nom. Des dessins aux sculptures, en passant par les peintures et le découpage, vous pouvez tout voir dans cette charmante petite villa génoise. Matisse a visité Nice pour la première fois en 1917, et a décidé d’y rester le restant de sa vie. Visitez sa tombe au Monastère Notre Dame de Cimiez, à deux pas du musée.

Les amateurs de musique devraient faire un arrêt à The Electric Monk, un magasin de disques funky sur la route d’Alberti, qui vend des vinyles vintages d’artistes tels que The Smiths, Madonna, Vanessa Paradis et Grace Jones. Une adresse audacieuse et old school pour remonter le temps pendant votre séjour à Nice.

Où dormir à Nice ?

Ibis Styles Nice Centre Gare
Pour un voyage économique à Nice, optez pour un hôtel basique et abordable tel que l’Ibis Styles Nice Centre Gare proposant des lits douillets, ses douches propres et une vue charmante sur le centre-ville. L’hôtel est décoré avec des touches de couleur et intègre des sculptures de pop art et des palmiers.

Residhome
Une autre option consiste à séjourner dans un « apparthôtel », des appartements et studios avec balcon privé, terrasse sur le toit, cuisine et incluant même un petit déjeuner. Residhome propose une liste de ces appartements, tous situés à proximité de la Promenade des Anglais, qui est le cœur de la ville.

Le Negresco
Si vous voulez faire des folies, mais ne pas débourser plus de 200 euros par nuit, pensez à un « palace » comme Le Negresco, l’hôtel le plus connu de Nice, situé sur la Promenade des Anglais. L’établissement est à la fois majestueux et adorablement kitsch, un joyau de la Côte d’Azur, avec accès à une plage privée. Profitez de l’ambiance grandiose d’un chef-d’œuvre de la Belle Époque, rempli d’antiquités telles que des objets provenant d’un champ de foire du XVIIIe siècle. Les Beatles, Salvador Dalí et Grace Kelly ont jadis parcouru et décoré ses couloirs, vous savez donc que vous êtes entre de bonnes mains ici.