Les cerisiers en fleurs, comme ceux du parc d'Hirosaki, incarnent à merveille la culture japonaise. Crédit : Shutterstock

Où admirer les plus beaux cerisiers en fleurs d’Europe ?

De Bonn, en Allemagne, à Londres, au Royaume-Uni, découvrez où admirer les cerisiers Sakura du Japon au printemps.
Published 04/01/2022 by Becky Mumby-Croft

La saison des sakura est une période délicieuse de l’année où le Japon se pare en rose et en blanc. Au printemps, les cerisiers sortent le grand jeu et se couvrent de fleurs délicates qui se démarquent sur le ciel bleu, symbolisant la fin de l’hiver et l’arrivée d’une nouvelle vie à l’horizon.

Depuis des siècles, la saison des sakura a une importance capitale dans la culture japonaise, comme en témoigne le hanami (l’art d’« observer les fleurs ») qui remonte à la dynastie de Nara. Les fleurs des cerisiers sakura annoncent le début de la récolte et, en raison de leur nature éphémère, elles ont toujours incarné les anciennes philosophies japonaises de l’acceptation de la fragilité de la vie. Ces arbres matérialisent également la chance et l’espoir, des thèmes plus importants que jamais.

Au printemps, les Japonais célèbrent la saison des sakura en organisant un pique-nique (que l’on arrose parfois avec un peu de saké) avec des amis dans l’atmosphère rosée des arbres. Si partir au Japon pour vivre votre hanami ne fait pas encore partie de vos priorités, ne vous inquiétez pas, le spectacle des cerisiers en fleurs se savoure aussi en Europe.

Au Royaume-Uni, les cerisiers en fleurs sont nombreux, et il existe un endroit particulier où admirer cet arbre légendaire. The Grange, dans le Kent, était le lieu où vivait l’horticulteur Colin « Cherry » Ingram. Lors d’un voyage au Japon au début des années 1900, il a été séduit par la beauté des sakuras. Il a donc ramené 50 espèces au Royaume-Uni et les a plantées dans son jardin à The Grange, où il s’en occupait quotidiennement. Ingram est décédé en 1981, mais son héritage perdure. Une fois par an, en avril, The Grange ouvre ses jardins au public, permettant aux visiteurs de s’émerveiller devant l’œuvre de sa vie.

Royaume-Uni

S’il vous est difficile de vous rendre à The Grange, vous pouvez aussi profiter plus tranquillement de la saison des sakura en vous promenant dans les Kew Gardens à Londres. Les célèbres Jardins botaniques royaux abritent 63 espèces différentes de cerisiers en fleurs. Promenez-vous le long de l’enchanteresse Cherry Walk, et respirez, tant qu’à faire, le parfum de plus de 1 000 tulipes. Voilà une excursion parfaite pour fêter l’arrivée du printemps !

Londres

Le respect entre les peuples est une autre raison pour laquelle on peut observer des cerisiers en fleurs partout en Europe. Dans la petite ville belge de Hasselt, vous trouverez le plus grand jardin japonais d’Europe. C’est à Hasselt que vous pourrez prendre les plus belles photos de cerisiers japonais en Europe à la saison de la floraison.

En 1985, Hasselt est devenue ville jumelle de la ville japonaise d’Itami. Pour entretenir la flamme entre les deux villes, un don mutuel sous la forme d’un monument a été décidé. Itami a reçu une tour carillon et Hasselt a reçu son jardin japonais. Inauguré en 1992, le jardin japonais de Hasselt est un havre de paix, entouré de bassins remplis de carpes koi et ponctué de festivités sur le thème de la cérémonie du thé. Venez contempler les 225 types de cerisiers en fleurs dans le jardin. Chaque année, en avril, un hanami communautaire a lieu. Cet événement offre aux visiteurs la chance d’admirer les cerisiers dans toute leur splendeur.

Hasselt

Les cerisiers sakura ayant une symbolique forte, le Japon en fait cadeau aux pays en période de difficultés. Après la réunification de l’Allemagne, Asahi TV, une chaîne de télévision japonaise, a lancé la Campagne Sakura, une initiative visant à envoyer des cerisiers en fleurs à Berlin. La campagne a permis de récolter environ un million d’euros, et 9 000 arbres au total ont été offerts à la capitale allemande.

Aujourd’hui, vous trouverez ces arbres à l’endroit où se trouvait autrefois le mur de Berlin. L’un des lieux les plus poignants est l’ancienne Todesstreifen (bande de la mort) à la frontière de Berlin et du Brandebourg. En 2012, Berlin a renommé la bande « TV-Asahi-Kirschblütenallee » en hommage à ce geste émouvant.

Berlin

En dehors de la capitale, vous trouverez également des cerisiers dans toute l’Allemagne. À Bonn, découvrez la Heerstraße dans l’Altstadt, que l’on appelle aussi « avenue des cerisiers ». Plantés en 1980, ces arbres étaient également un cadeau du Japon. La rue pavée est une attraction touristique fameuse et attire près de 50 000 curieux de tous les pays du monde chaque année.

Bonn

La Suède est un autre pays qui a bénéficié de la générosité du Japon. En 1998, le Japon a offert au roi de Suède, Carl XVI Gustaf, plus de 50 arbres, qui ont été plantés dans le populaire Kungsträdgården, en plein cœur de Stockholm.

Chaque année en avril, lorsque les cerisiers sont en pleine floraison, le parc accueille un festival célébrant la culture japonaise. L’événement accueille un théâtre de marionnettes Bunraku, de la musique traditionnelle, de la cuisine japonaise et bien plus encore.

Stockholm

Et si l’Europe du Nord célèbre les cerisiers en fleurs au printemps, elle ne fait pas cavalier seul. De nombreux endroits dans le sud de l’Europe connaissent aussi le spectacle de la floraison. Prenons par exemple la vallée du Jerte, dans la province espagnole de Cáceres.

À trois heures de Madrid, le trajet en vaut la peine. La vallée compte plus de deux millions de cerisiers blancs en fleurs et, lorsqu’ils fleurissent, la vue est tout simplement magnifique. Contrairement aux cerisiers ornementaux qui poussent dans d’autres régions du monde, ceux de la vallée de Jerte produisent des cerises comestibles. En mars et en avril, la vallée organise des fêtes qui célèbrent la floraison des cerisiers. Une fois la floraison terminée, les visiteurs peuvent récolter les cerises. Un délice !

Madrid