Plus de 1000 compagnies de voyages nous font confiance pour vendre leurs billets sur une seule plateforme.

Trenitalia
Easyjet
Deutsche Bahn
SNCF

Voyage vers le Tyrol

La géographie du Tyrol est particulière et complique un peu les trajets entre Paris et Innsbruck, l’une des villes les plus importantes du Tyrol autrichien. Vous trouverez tout de même quelques TGV qui effectuent la rotation une fois par jour en 7 h 30 environ, et quelques Flixbus qui vous conduiront de Paris à Munich puis à Innsbruck en 27 à 28 heures, voire plus parfois. Le mode de transport le plus simple et le plus rapide est l’avion avec des liaisons assurées tous les jours par la compagnie Austrian depuis Paris Charles de Gaulle vers Innsbruck, en 6 h 30 environ. Sur place, vous déplacerez avec des bus urbains, des trains, et dans les lieux moins accessibles, en funiculaire ou en téléphérique comme à Innsbruck.

À propos du Tyrol

Le Tyrol, dominé par les Alpes autrichiennes et italiennes, est resté une seule et même région naturelle et culturelle depuis le XIIe siècle. Le Tyrol du Nord et de l'Est en tant que Land autrichien est germanophone, l'actuelle région du Trentin-Haut-Adige et le Tyrol du Sud avec les provinces autonomes de Bolzano et de Trente utilise l’italien et le ladin. Le climat est doux et tempéré, et la devise est l’euro.

Les transports publics au Tyrol

Si vous voyagez entre de grands centres, il est difficile de battre la commodité des chemins de fer autrichiens. Les trains sont propres, efficaces et d'un prix raisonnable. Certains itinéraires ferroviaires sont des attractions en soi, comme la ligne ferroviaire mondialement connue de Semmering. Dans les régions où il n'y a pas de liaisons ferroviaires, un car postal est généralement disponible. Les bus sont généralement fiables. En raison de la topographie, beaucoup de villages et de villes utilisent les téléphériques et les funiculaires comme moyen de transport public, comme le téléphérique Nordkette à Innsbruck.

Innsbruck. Source: Pixabay

Gares de bus et de trains, aéroports importants pour le Tyrol

[strong]Gare d'arrivée en bus, train, aéroport :[/strong] les grands centres comme Innsbruck ou Saint Anton disposent de gares routières et ferroviaires. Les plus grands aéroports sont ceux de Vienne, Graz et Salsbourg. Les principales gares tyroliennes sont Jenbach, Innsbruck et Ötztal.

Quelles sont les compagnies qui se rendent au Tyrol ?

Les trajets en train vers le Tyrol sont assurés par OBB, la SNCF n’allant pas jusqu’en Autriche. Les compagnies aériennes principales au Tyrol sont Air France et Austrian qui assurent la plupart des vols vers le Tyrol en provenance de Paris, SWISS et dans une moindre mesure Air Dolomiti. Les trajets en bus vers le TYrol sont opérés par Flixbus.

Bus Flixbus vers le Tyrol

Les bus Flixbus partent de différentes capitales européennes, les villes allemandes de Munich et Francfort étant parmi les plus représentées. Chaque jour, au moins 5 trajets sont assurés vers Innsbruck par Flixbus. Le nombre de bus augmente en pleine saison, c’est-à-dire en hiver et en été. Les trajets depuis l’Allemagne sont généralement directs, alors que depuis la France, vous effectuerez plusieurs correspondances.

Train TGV pour le Tyrol

Tous les jours, vous pourrez emprunter un TGV au départ de Paris Gare de Lyon et à destination d’Innsbruck au Tyrol. La première partie du trajet va de Paris à Zurich en Suisse, avec un TGV, en quatre heures en moyenne. À Zurich, vous changerez pour un train Obb à grande vitesse, qui relie la cité suisse à Innsbruck en 3 h 31. De Paris Gare de Lyon à Zurich, un seul trajet est assuré par jour, avec un départ à 8 h 35. Un train part toutes les 4 heures de Zurich pour Innsbruck à partir de 9 heures du matin.

Vols Austrian vers le Tyrol

La compagnie autrichienne Austrian, parfois appelée Austrian Airlines, assure des vols depuis Paris Charles de Gaulle vers Innsbruck toute l’année et à raison de trois vols minimum par jour. La plupart des vols ont une correspondance, et le vol le plus rapide vous prendra environ 6 h 15.

Tyrol autrichien. Source: Pixabay

Comment trouver des billets pas chers pour le Tyrol ?

Pour des billets pas chers pour le Tyrol, vous pouvez dans un premier consulter tous les trajets proposés par le moteur de recherche Omio.fr afin de déterminer le mode de transport qui vous convient le mieux en fonction de la durée du trajet et du nombre de liaisons quotidiennes. Ensuite, réservez le plus tôt possible afin de profiter de tarifs préférentiels et donc de prix bon marché sur vos billets pour le Tyrol. Une autre solution est de choisir des trajets plus longs ou avec beaucoup de correspondance : leurs tarifs sont généralement plus bas que les trajets directs.

Privilégiez les voyages vers le Tyrol durant les périodes creuses, qu’il s’agisse du mois ou des horaires de départ, par exemple, les voyages de nuit ou tôt le matin sont beaucoup moins chers que des trajets effectués à 7 heures ou 8 heures du matin. Bien que le trajet avec le TGV SNCF vers le Tyrol soit bref, cela ne vous empêche pas de profiter de remises selon votre âge, votre situation professionnelle ou le nombre de voyageurs. Vous pourrez économiser quelques euros supplémentaires, et obtenir ainsi des billets pas chers pour le Tyrol. Le moteur de recherche Omio.frr vous permet d’entrer vos cartes de fidélités, vos miles, et toute réduction sans être porteur d’une carte au moment de la réservation.

Voyage au Tyrol - conseils de voyage

.

Depuis l'Antiquité, la région du Tyrol est une terre de culture, de pastoralisme et d'exploitation de minéraux tels que le sel, le cuivre et l'argent, qui ont contribué à renforcer les routes commerciales qui la traversaient et reliaient la mer Baltique à la mer Méditerranée. Au cours du siècle dernier, elle est devenue l'une des meilleures destinations touristiques d'Autriche grâce à la beauté de son environnement naturel, à l'excellente qualité des services touristiques, à la bonne infrastructure médiatique, à l'exquise gastronomie et surtout parce qu'elle est plus économique que d'autres régions ou villes européennes pour le tourisme d'aventure, culturel et familial.

L'État fédéral autrichien du Tyrol a une superficie totale de 12 648 km², ce qui en fait le troisième plus grand État d'Autriche et le cinquième par sa population, avec environ 752 000 habitants. Elle est large de 220 km d'ouest en est et de 107 km du nord au sud, avec les plus hautes montagnes des Alpes autrichiennes, la Wildspitze à 3 772 mètres qui est la deuxième plus haute d'Autriche après le Grossglockner, le plus haut sommet alpin autrichien à 3 798 mètres à la frontière avec la Carinthie dans le Tyrol oriental.

Le climat doux du Tyrol permet de profiter et de pratiquer toutes sortes de sports nautiques, le vélo, l'équitation, le golf, la randonnée et l'alpinisme en été. En hiver, la station de ski de Christlum-Hochalmlifte propose du ski, des raquettes, de la luge, des promenades en calèche et du snowkite depuis les sommets des massifs du Karwendel et du Rofan.

La cuisine traditionnelle du Tyrol autrichien est influencée par la gastronomie de la Bavière, de la Bohème et de la Hongrie comme, par exemple, la goulash viennoise, la panure de veau, le veau cuit « Tafelspitz » avec crème de pommes de terre et raifort, les saucisses fumées ou cuites au four avec du pain, le célèbre dessert Strudel, un petit pain aux pommes avec amandes, raisins secs et cannelle accompagné de café ou de chocolat.

La capitale du Tyrol est Innsbruck, qui est la deuxième plus grande ville d'Europe située au cœur d'une vallée (la première étant Grenoble). Son nom signifie le pont sur l'Inn, du nom de la rivière qui la traverse. Elle prit de l'importante au XVe siècle, quand l'empereur Maximilien Ier décréta que Vienne n'était pas assez centrale. La ville est aujourd'hui principalement visitée pour les sports d'hiver, et accueille régulièrement des jeux olympiques d'hiver.

Pour la petite histoire, les premières traces humaines dans la région remontent à l'âge de pierre avec les Ötzi. C'est comme ça qu'on a appelé lors de leurs découvertes dans les années 90 une momie découverte dans les Alpes de l'Ötztal (d'où leur nom). En plus d'une enquête à rebondissements sur sa mort qui a défrayé les chroniques spécialisées, une malédiction est née ; comme pour Toutânkhamon.

Situation

Le Tyrol — à ne pas confondre avec le Tyrol du Sud ou Haut-Adige en Italie — est une région de l'ouest de l'Autriche : la partie étriquée qui semble coincée sous la Bavière. Le point culminant du Tyrol autrichien est le Großglockner, qui s'élève à 3798 mètres : ce qui en fait le mont le plus important des Alpes orientales.

Climat

En règle générale, le Tyrol vit des hivers neigeux et des étés relativement chauds : tout de même rarement plus de 20 à 25° !

Langue

La langue officielle est l'allemand. Dans les stations, suite au tourisme, on parlera également anglais et italien notamment.

Haut de page

Comment se rendre au Tyrol ?

Vous arriverez au Tirol par la gare d'Innsbruck, que vous veniez de Vienne, Munich ou Zurich. Même si le terrain n'y est a priori pas propice, vous pourrez vous rendre en train vers certaines station de ski comme Zell am Ziller ou Mayrhofen et vers les plus grandes villes de la région. La gare d'Innsbruck (Innsbruck Hauptbahnhof) est proche du centre ville.
Avec la compagnie de bus allemande MeinFernbus Flixbus (notamment en provenance de Munich ou Berlin), vous arriverez évidemment à … Innsbruck ! Il y a deux gares routières différentes dans la ville : à la gare ferroviaire ou près du parking Hofgarten.
L'aéroport d'Innsbruck est le seul aéroport international de la région. Il devient très fréquenté pendant l'hiver grâce aux nombreuses stations de ski présentes dans la région. Vous pourrez rejoindre la gare centrale d'Innsbruck en bus, une navette fait le trajet toutes les 15 minutes.

Haut de page

Comment s'y déplacer ?

En train

Les chemins de fer du Tyrol serpentent dans les vallées et desservent la plupart des villes et villages. Certains trains prennent même de l'altitude. La vallée qui s'étend autour d'Innsbruck est la région du Tyrol la mieux desservie par les trains : en plus des trains de la compagnie nationale autrichienne ÖBB, vous trouverez 6 S-Bahn Tirol. La ligne Zillertalbahn relie Jenbach à Mayrhofen, et est donc fréquentée pour se rendre aux stations de ski.

En voiture et taxi

Attention à la conduite en montagne. Si vous vous rendez dans les hauteurs, vous devrez équiper votre voiture pour des routes enneigées. Des taxis sont également disponibles et peuvent être utilisés pour des longs trajets. Ils sont peut-être plus cher que les transports en commun, mais vous permettent en revanche d'arriver au plus près de votre destination.

En vélo

Il y a aussi plus de 900 km de pistes cyclables. Le VTT est très populaire dans la région, mais vous trouverez également des circuits plus axés famille ou détente.

Haut de page

Lieux à visiter

Innsbruck : la capitale

Le centre historique et le symbole d'Innsbruck est le Goldenes Dachl (le petit toit d'or), le toit d'un balcon complètement recouvert de bardeaux de cuivre dorés qui surplombe l'ancien palais ducal des Habsbourg. Parmi les autres batiments à ne pas manquer, caractéristiques de l'architecture du Tyrol, se trouvent le Helblinghaus, un bâtiment gothique de la Trésorerie, recouvert de stucs rococo et le Hofburg, l'ancienne résidence des Habsbourg.

Montagnes et nature

Cinq parcs naturels, ainsi que le grand parc national de Hohe Tauern, occupent au total plus de 4000 km² dans le Tyrol. Le plus haut sommet d'Autriche, le Großglockner, ou le Glockner pour les intimes, a des versants peu raides, ce qui le rend idéal pour la pratique du ski et des randonnées. Le Sentier de l'Aigle (13 km, 6 h 30) est le parcours alpin le plus célèbre de la région, l'un des plus ardus mais aussi des plus fascinants. Entre les montagnes, dans chaque vallée, s'offre le spectacle typique du Tyrol comme on le connaît dans l'imagerie collective : des villages accueillants où on peut acheter des produits régionaux et goûter la gastronomie locale. Les lacs, comme l'Achensee et le Piburger See sont dits romantiques, et sont en tous les cas des lieux connus des photographes, comme des amateurs de pique-nique. Pour des expériences hors du commun, rendez-vous au glacier d'Hintertux : un gite pour les familles est aménagé et des explorations sont prévues pour les aventuriers.

Châteaux et palais

On trouve dans le Tyrol plus de 150 châteaux et ruines. L'un des plus intéressants, notamment pour le type de visite proposé, est le château Ehrenberg de Reutte. Un retour dans les siècles assurés dans ce château fort en ruine, l'un des plus grands d'Europe. 14 pièces ont été réaménagées pour accompagner les visiteurs dans un voyage dans le temps. Parmi les autres châteaux, l'un des mieux conservés est la forteresse de Kufstein.

Haut de page

Activités dans le Tyrol

Ski et sports d'hiver

Comme dans toutes les régions de haute montagne, le ski est roi dans le Tyrol. En hiver, des touristes du monde entier se retrouvent à Mayrhofen, Zillertal (plus de 170 km de pistes étendus sur trois montagnes) ou Kitzbühel pour descendre les pistes. Vous trouverez également de très beaux parcours de ski de fonds dans le Zillertal.

Randonnées en VTT

Même si — ou parce que — les parcours ne sont pas des plus faciles, le VTT est très populaire dans le Tyrol. Les pistes de cross country VTT vous permettent de faire de longs trajets avec plus de 100 chalets et autres logements spécialisés pour les cyclistes.

Deltaplane et parapente

Avec toutes ces pentes à pic, le Tyrol est aussi une région parfaite pour s'adonner aux sports aériens. Même sans licence — vous pouvez sauter en tandem — vous pourrez profiter de la vue et vous offrir des sensations fortes.

Haut de page

Événements

Les principaux événements dans le Tyrol sont des événements sportifs et la plupart en hiver. Presque tous les ans, au moins une coupe du monde d'un sport d'hiver a lieu dans le Tyrol. Et chaque sport d'hiver a son tournoi dans le Tyrol : snowboard, freestyle, bobsleigh... et même le polo sur neige !

Tournée des quatre tremplins

La tournée des quatre tremplins a lieu tous les ans autour du nouvel an en Autriche et en Allemagne, sur quatre tremplins différents. Pour l'une de ces épreuves, des sauts à ski auront lieu à Innsbruck cette année du 2 au 3 janvier. Ce tournoi attire chaque hiver des touristes passionnés de toute l'Europe, ainsi que de nombreux téléspectateurs.

Le trophée de l'Hahnenkamm

L'Hahnenkammrennen est une compétition de ski alpin qui a lieu à Kitzbühel. La course prestigieuse a lieu tous les ans depuis 1931 et fait partie de la Coupe du monde de ski alpin. Lapiste de descente la plus célèbre est la « Streif » et compte parmi les plus rapides et les plus dangereuses pendant le mondial. En 2016 la compétition aura lieu du 19 au 24 janvier.

Le festival international de montgolfières

Tannheim accueille le festival international de montgolfières qui a lieu tous les ans pendant une vingtaine de jours en janvier. Les visiteurs arrivent tôt le matin pour profiter du spectacle impressionnant des montgolfières illuminées s'élevant au-dessus des montagnes.

Haut de page